Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Beaucamps le Vieux de 1939 à 1945

La libération de Beaucamps le Vieux à la fin de la seconde guerre mondiale

Q2- Et après la libération ?...... Comment, comment ça s'est passé la libération ?

R- Ah beh la libération c'était la joie là hein

Q2- C'était la joie ? Vous vous souv'nez euh...

R- Beh... euh... oui euh... j'm'en là, j'me souviens quand même euh... beh mais j'ai pas pu fêter avec mon mari puisqu'il était... vous connaissez Gentelles non ?

Q2- Gentelles ? Non.

R- Non. Derrière Amiens. Y a eu, on a trouvé un charnier de... résistants là y a... à Gentelles maint'nant. Beh lui il était, il était planqué là, c'était une planque quoi. Il était planqué à Gentelles, donc si bien que... moi je... il était pas avec moi quand... la libération mais enfin... c'était... c'était la joie hein quand même en... oui.

Q1- Comment est-ce que vous avez appris ?

R- Beh il est passé des américains... qui nous ont dit euh... ça y est, c'est fini, c'est terminé alors on a dansé sur la place euh... du village évidemment quoi, tout l'monde, c'était la joie. Oui. Ça a duré plusieurs jours

Q1- Et dans la résistance de dernière heure comme on l'appelle ?

R- Les F.F.I. ? moi j'appelle ça les F.F.I. non ?

Q1- Hum

R- Ché pas, je j'en n'avais pas tellement d'rapports avec nous mais enfin euh... ah... beh... eux... euh y se sont r'groupés euh... comme ça à la fin quoi, un p'tit peu hein, y se sont r'groupés. Ce sont r'groupés dans un mouv'ment euh... ché pas si z'appartenaient pas à LIBENORD un mouv'ment comme quetchose comme ça j'crois non, ché pas hein nous on n'a pas fait partie de... de ça hein. Non. Euh... mon mari c'était Francs Tireurs et Partisans Français, mais... y... sont engag'ment c'était à de Gaulle... mais... les autres euh... ché pas moi, ché pas. Ché pas. Mais enfin c'était surtout des... des actions euh... que nous on n'approuvaient pas d'ailleurs non plus, que nous n'approuvait pas... parce que les ch'veux coupés et tout ça, nous on n'a jamais approuvé euh... tous ces trucs là hein euh...

Q1- ça c'est fait à... Beaucamps ?

R- Non, pas à Beaucamps mais comme euh... j'ai fait la... la libération mon mari m'a d'mandé d'aller jusqu'à Gamaches, il était avec un ga, groupe de Mers euh... qui était à Gamaches, y m'a dit tu viens, on va faire la libération d'Gamaches et pis euh... bon ben... y z'ont coupé les ch'veux des filles qu'avaient eu des... relations avec les allemands tout ça, non nous on n'a jamais approuvé ça hein. Non. Non mais c'étaient ceux d'dernière heure qui... qui, qui voulaient faire une action quoi... hein, c'est ça, comme y n'avait... pas fait tel... y n'a pas fait grand chose quoi final'ment hein, enfin j... moi j'leur reproche pas, chacun fait comme y veut, mais y z'ont voulu marquer à... au dernier moment euh... mais enfin c'était pas beau ça hein, c'est pas ça hein. Non. Ça s'est toujours fait ça des relations avec euh... les troupes euh... les troupes hein, ça s'est toujours passé ça, c'était pas une raison. Non. Y a, y avait ça pis euh... qu'est-ce qui a eu d'fait aussi que nous on n'a pas approuvé non plus...... ben euh... par ici par exemple y z'ont... chassé, y z'ont pourchassé un soldat allemand jusque dans les champs de... de Vieux Rouen... euh... pour el'l'attraper ben le pauvre gars tout seul euh... pff... qu'est-ce que vous voulez qu'y... qu'y fasse hein. C'était pas... c'est pas... enfin nous on app'lait pas ça des actions hein, contre les allemands non, contre la Gestapo surtout enfin... c'était surtout elle........ Oui.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer