Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La filature de Gamaches

Les risques, maladies et accidents du travail dans la filature de Gamaches

Q1- Justement, à propos des maladies, est-ce qu'y avait des... maladies euh... dues un peu euh... à, à l'usine par des problèmes d'oreilles ou alors le, le fait de...

R- Non, les oreilles non.

Q1- des poussières et cetera avec des problèmes de gorge euh, est-ce///

R- Oui, c'était plutôt des problèmes de... sans trop quand même euh... bon y a, bon qu'y avait la tuberculose qui régnait quand même faut l'dire aussi hein ; mais enfin, non euh... ... non y avait pas beaucoup d'maladies spécifiques au boulot quoi hein, hein... non, pas comme en verr'rie par exemple, y a des maladies spécifiques, mais là non, bon les gens bon m'ent avaient des ennuis respiratoires mais enfin, c'était pas... non. Non y avait pas... d'maladies professionnelles si vous voulez.

Q1- Hum

R- Hein.

Q1- Est-ce qu'y avait une sorte de visite médicale ou quelque chose comme ça est-ce qu'y avait ?

R- Non.

Q1- Rien du tout ?

R- Non, non, non. Ah euh... sur la fin euh... y a eu une salle de... de soins là, la société a fait une salle de soins pour les accidents aussi, quand y avait des accidents, parce que y en avait beaucoup des bouts d'doigts coupés. Ah les doigts coupés ça c'était... ça arrivait beaucoup là, ces doigts hein !

Q1- A cause de quoi les doigts coupés ?

R- L'usine, ah les doigts coupés, parce que y avait un système sur le... la machine..., si vous voulez... qu'ment c'est que j'vous expliqu'rez ça ? Y avait, des fi, si vous voulez y avait toute une rangée d'fils, y avait 800 bobines si vous voulez, 830 bobines sur el'longueur ça faisait des longueurs hein. Alors, y avait un... un truc qui marchait comme ça, pour rabattre le fil, pour le tendre, pour l'rembobiner hein ; et alors y avait donc des... su, y avait des, des, des, des clics comme ça sur un arbre, alors si, par exemple, le gars il était occupé, y r'gardait, y n'voyait pas pouf hein, plouf ah c'était réglé. Hein. A les bouts d'doigts ça, ça sautait facil'ment ouais. Ah ouais. Pis, pis des coupures, fin... pouf, men... quelques accidents... mortels qu'y a eu... forcément y en a eu... y en eu un une fois qu'il a eu son bras écrasé dans les cardes, les cardes c'étaient des gros rouleaux euh... l'coton arrivait d'un côté, pis alors il était, c'étaient des cars( ? ? ?) savez c'étaient... des... c'ment c'est j'vais expliquer ça ? c'est pas d'l'( ? ? ?) mais c'est des, des dents en acier vous savez des, des tapis en acier très fin alors qui...

Q1- des grosses machoires ?

R- C'est ça oui, alors y avait un gros rouleau, pis ça r'passait dans un petit rouleau pour rev'nir pour dire avoir un... rouleau comme ça. Parce qu'on faisait d'abord le gros truc pour arriver au fil

Q2- C'est un fil de quelques centimètres de... de diamètre ?

R- C'est ça oui. Oui. On app'lait ça les, les... ah... les ah, les cardes quoi, alors le... on commençait à voir le gros, le gros tube, pis après ça diminuait, c'était tordu vous comprenez parce qu'un

Q2- il s'étirait en fait

R- C'est ça, les étirages, y avait l'étirage et tout ça hein. Alors un gars, un jour qu'a voulu nettoyer sa machine, et pis il a eu son doigt d'pris dans un rouleau. Il a passé son doigt. On a r'tiré le, le bras hein... hein... oui, pouf, pouf d'z'accidents... mortels euh d'z'accidents... de route, un coup un gars qu'a passé sous un chariot, un autre qu'à passé sous les câbles et il a été tué... il a passé à un endroit qu'y n'a pas l'droit d'passer pis... autrement non, non. Non. J'vous dis... des coupures comme dans tous les usines hein. Y avait ça...
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer