Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Cerisy après la guerre 1914/18

Les nouvelles maisons et les dernières baraques provisoires de Cerisy après la première guerre mondiale

Q1 : Et est-ce que votre grand-mère était euh, était assez euh satisfaite de la maison reconstruite, est-ce qu'elle a touché suffisamment de dommages de guerre ?

R1 : ça je n'saurais pas vous dire vous savez. J'sais que la maison d'où qu'ils étaient avant euh... c'était pas à eux, c'est avec cet argent, ils ont rach'té une mai... un terrain avec des dégâts ils ont rach'té les dégâts quoi pis ils ont r'fait d'l'dessus, ils ont r'fait un'belle t'chiote maison, une petite maison, ah ben c'est la maison picarde y'avait trois pièces hein et pis... la maison picarde.

Q1 : Elle était un peu plus grande que celle d'avant ?

R1 : Non, c'est souvent, c'était rebâti su'les mêmes fondations hein, on rebâtissait sur les mêmes emplacements beaucoup beaucoup hein. Vous savez ici ils ont monté un là... pa'ce que là y'avait quatre maisons ici, y'en avait deux dans la p'tit pâture là à côté, y'en avait deux là, c'était fort fort fourni hein.

R2 : Des petites

R1 : Hein ?

R2 : Des petites

R1 : Petites mais enfin ils vivaient beaucoup beaucoup dedans, c'était dense avec avec une densité.

Q1 : Donc pour rev'nir aux maisons provisoires, euh elles sont restées assez longtemps sur Cerisy ou est-ce qu'elles ont été détruites lorsque les maisons ont été reconstruites ? Ou est-ce qu'il y a des gens qui ont continué à habiter dedans ?

R1 : Je crois plutôt que ces baraquements là, ça d'vait même pas êt'des baraquements, elles ont été rebâties à des endroits que les gens euh non pas dû, pu re... rebâtir, vu les gens qu'il y'avait dedans, y'avait qu'que chose de drôle, les gens ils ont eu leur baraquement, ils ont rach'té un baraquement pis ils ont restés dans, toute leur vie dedans.

Q1 : Oui c'était peut-être des gens qui n'avaient pas de dommages de guerre, c'était plus facile pour eux d'y... ?

R1 : Ils n'avaient pas d'moyens.

Q1 : C'était plus facile pour eux... ?

R1 : Ah oui oui ça c'est sûr ben y'avait [P1], [P2], [P3] euh [P4] euh j'dis des noms comme ça des des, hein ces gens-là y sont morts y'a ben y'a plus d'vingt, trente ans si l'on veut mais ils ont toujours resté dans leur, dans leur baraque.

Q1 : Ah oui c'est-à-dire de la fin d'la guerre jusqu'à cet'heure-là ?

R1 : Elle était pas mal, c'était du bois forcément mais elles ont duré longtemps hein c'était du... c'était du sapin du nord hein alors, à l'année v'savez ah non on croit mais... pis un placage de briques de, pas d'briques de bois derrière, not'tante elle est restée jusqu'à quel âge à Sailly ?

R2 : [P4]

R1 : [P4]

R2 : Ah combien d'années ?

R1 : Ah

Q1 : Et au niveau de la toiture qu'est-ce que c'était ?

R1 : Ah

Q1 : C'était d'la tôle ou du carton bitumé ?

R1 : Ah y'a eu du carton bitumé, y'a eu d'la tôle, pis après ça s'est peut-être euh ces gens-là ils ont r'mis des tuiles après c'est, ça s'est mais à l'origine vous savez je... ça doit être marqué là-d'sus hein

Q1 : Sur le livre, sur l'histoire de Cerisy ?

R1 : Ah oui ça m'étonnerait

R2 : Hum

R1 : Mais je l'ai pu en tête vous savez j'm'rappelle plus comme ça
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer