Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Blérancourt après 1914/1918

L'inauguration du musée de Blérancourt et l'hommage rendu à Miss Morgan

Q2- Mais justement euh... avec le rôle de cette femme euh qui, qui était euh... a, assez connue aux Etats Unis, est-ce qu'il y a beaucoup d'américains qui sont venus à Blérancourt pour voir ?

R- Ah oui, ah oui. Oh ben Madame Reagan est venue, on a eu... on eu... je n'sais pas l'quel et que, on a eu un... un président qui est v'nu ici. Oh quand ces gens là s'déplacent c'est quand même important hein ! Y venaient voir c'que Miss Morgan avait fait. Et pis on a eu... on a eu euh André Tardieux on a eu... on a eu la... vraiment la haute volée euh... on a eu Pétain aussi, à un moment donné.

Q2- Donc étiez là euh lors de... l'inauguration du musée en 1935 ?

R- Ah oui, oui, oui, oui, oui, oui. Oui ma mère jouait du piano euh... l'long du monument aux morts, alors on l'avait mis un piano dehors pis elle avait joué un truc.

Q- Elle jouait quoi ?

R- Oh ché pu c'qu'elle a joué hein !

Q2- Et vous vous étiez présent, vous étiez avec les écoles euh...

R- Ah oui nous on était avec les écoles hein. Avec les écoles. D'ailleurs tous les ans au 11 novembre et au 14 juillet, on allait... rendre hommage euh... au monument aux morts et on chantait La Marseillaise et l'hymne américain. On avait les deux chants ; La Marseillaise d'abord et l'hymne américain. C'était inauguré et pis... qu'est-ce qu'y a eu encore oh oui oh j'vous dis on a eu... on a eu vraiment des hommes politiques euh... très, très haut placés. On a même eu Pétain qu'était colonel à l'époque et un jour qu'on avait... qui avait eu une euh... beh ça d'vait être dans les a, ça d'vait être dans les années 28 ou 29 faudrait savoir quand est-ce qu'il était colonel, et donc il était v'nu ici pour aider, parce qu'y avait une grande manifestation, pour aider les pompiers d'Blérancourt. Et puis on avait dit à un pompier de garder cette porte là, un autre là, les pompiers gardaient les portes pour pas qu'y eut d'bagarre hein et à un moment donné Pétain arrive dans une porte euh... une porte où y n'devait pas passer et pis y avait un pompier là alors et... y dit ici mon ami c'est comme à Verdun y dit on n'passe pas y savait pas qu'c'était l'colonel Pétain parce qu'il était en civil, y dit ici mon ami on s'croit à Verdun ça valait dix hein.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer