Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La femme du menuisier pour "péniches" à Longueil Annel

Le travail de planification et de comptabilité de l'épouse du menuisier

Q- Et est-ce que vous vous aviez euh… un, un rôle bien précis dans… dans votre activité ?

R- Faire, faire des devis et des factures.

Q- Vous faisiez les devis et les factures ?

R- Hum, hum.

Q- Vous teniez la comptabilité ?

R- Oui. Hum. Pis j'ter un coup d'œil à l'occasion et répondre au téléphone parce que… bon ben évidemment, les mariniers ils savent pas tellement écrire, alors ils ont toujours utilisé l'téléphone à ses débuts hein. enfin ché pas moi///

Q- Et comment vous pouviez prendre par exemple rendez-vous avec euh… un marinier pour savoir qu'un marinier allait euh… venir vous voir pour mettre euh son bateau en chantier, notamment lorsqu'il n'avait pas l'téléphone ?

R- On n'avait pas l'téléphone sur les bateaux, mais ils allaient à terre téléphoner.

Q- Très tôt vous vous avez eu l'téléphone, vous euh

R- Ah nous ?

Q- Oui.

R- Ah oui on l'avait ici en arrivant. Moi j'l'a, on l'avait déjà avant.

Q- Vous l'aviez déjà avant oui.

R- Oui, ah oui. Ben dans l'commerce euh… oui hein.

Q- C'était nécessaire.

R- Les particuliers l'avaient moins mais j'pense les commerçants quand même encore assez. C'étaient les choses utiles.

Q- Mais le contact avec le marinier, c'est-à-dire qu'un, un marinier qui avait…

R- Ben ça veut, beh c'était un peu du bouche à oreille hein.

Q- Il faisait, il l'faisait dire par un autre qui v'nait etc. ?

R- Ben oui ou on convenait, quand mon mari, quand y nous donnait vraiment l'travail en commande on convenait d'une période pour l'exécuter. Et puis… bon ben quand il était disponible euh qu'il avait, par exemple un marinier qui allait vider à Lille, quand son bateau était vide il téléphonait, ça y est m'voilà vide, est-ce que vous pouvez vrai, vraiment m'prendre et, est-ce que j'redescends euh… ou est-ce que j'ai l'temps d'faire encore un voyage ou… ou j'arrive tout d'suite quoi, enfin tout d'suite euh… dans les 3-4 jours qui suivaient.

Q- Hum, ouais. Le temps de… descendre.

R- Ben le temps d'descendre oui. Ç'allait p't'être même pas si vite que maintenant parce qu'y avait plus de bateaux certainement.

(fin de la première face)

Q- Et donc vous euh… votre fonction c'était donc un peu d'organiser tout ça ?

R- Ouais.

Q- De planifier euh… et de suivre la comptabilité ?

R- Ben oui.

Q- Et ça vous… ça vous plaisait ce contact euh c'était… agréable comme euh…

R- Oh ben oui, oui.

Q- comme travail ?

R- Ben oui je, savez quand on commençait on… on s'y habitue hein. Enfin voilà euh oui, ben j'avais pas l'choix, fallait bien qu'j'aide mon mari. Avant d'me marier j'ai travaillé… aux eaux et forêts, mais quand je, après qu'j'ai été mariée j'ai arrêté d'travailler parce que, quand il devait s'en aller y fallait bien qu'quelqu'un soit à la maison pour euh… pour être là. On peut pas laisser… tout… tout grand ouvert.

Q- Mais, mais ce milieu de mariniers vous… vous a plus quoi il vous a pas…

Q- Ben oui, oui, ça…

Q- ça n'a pas été dur quoi ?

R- Oui mais enfin euh… oh bon on était d'un caractère à être euh… ché pas comment vous dire moi bon… on les côtoyait mais enfin on… on n'était pas…

Q- Ça restait des clients.

R- Oui ça restait des clients, ça restait des bons clients, ça restait des gens sympathiques euh… ou… d'autres qu'on a revus évidemment, bon ben ici euh… j'connais quand même pas mal de gens puisque, j'vous dis tous euh… on a tous plus ou moins travaillé pour tous les, les vieux qui s'arrêtent. Mais enfin euh… on n'a pas vraiment fait de… de relations enfin… bon mon mari était d'une famille de 7 enfants et moi 5 alors, j'crois qu'on avait déjà pas mal de monde à côtoyer sans encore euh s'adjoindre euh… bien que… personne de ma famille n'est v'nu par ici. Si au plus près j'ai un frère de mon mari à Creil c'est tout.

Q- Et vous ça vous a pas coûté de… de travailler dans, ou, quoi ça vous a coûté ou ça vous a pas coûté de travailler dans un milieu assez fermé quoi parce que en fin d'compte vous n'côtoyez euh… que les… les mariniers en fait ?

R- Oh non ça m'a pas coûté non.

Q- Ça vous a pas coûté, c'est pas… mais… c'est pas un milieu réputé dur quoi c'était pas trop…

R- Non. Ben vous savez quand on a son chez soi, qu'on est dans ses… meubles euh dans ses affaires, bon ben… il faut faire quelque chose de toute façon y'a, y'a une certaine résignation hein, si c'est pas ça il faudrait, il fallait faire autre chose. D'toute manière il fallait travaille, il faut travailler.

Q- y'a pas d'secret.

R- Ah, ah non, non, ça n'a pas changé. J'pense que celui qui travaille pas il arrivera jamais à rien. Il aura du mal tout au moins à déboucher quelque part.

Q- Et dans… dans les eaux et forêts avant vous… aviez fait quoi ?

R- J'étais secrétaire, j'étais employée à l'inspection des eaux et forêts. Ah j'étais pas dans la forêt hein ! j'étais pas… avec du bois quand même.

Q- Non mais bon c'était de voir un peu de terrains quand même ?

R- Non, non j'étais… employée à l'inspection des eaux et forêts à Saint-Germain-en-Laye. Mon père était garde forestier, alors euh…

Q- Oui donc vous aviez quand même plus un contact avec la forêt que les… bateaux.

R- Ah oui. Ah oui, ah oui.

Q- Avec le bois euh…

R- Oui, oui.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer