Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Le métier de poseur de carreaux de faïence à Ponchon

Les anciens et nouveaux motifs des carreaux

Q- Et vous peignez avant aussi les traits ?

R- Je peins, peins l'émail euh… les traits à la main ouais, ouais.

Q2- Mais est-ce que euh… justement y… y avait que… que de… que des carreaux, y'avait pas, y'avait pas d'autres motifs qui étaient faits ?

R- Il y avait des motifs un p'tit peu dans ce, cet esprit là mais ça n'a pas été l'plus gros de la production. Hein des choses comme ça.

Q- Des personnages, des animaux ?

R- Des personnages, des animaux, il y a eu les fables de La Fontaine. Euh ça c'était relatif, c'était euh… assez typique euh… à, à comprendre

Q- Ah bon c'est typique ?

R- C'est-à-dire que… c'est pas rigolo d'ailleurs parce que, ça ce sont des vieux carreaux qu'on, qu'on m'a prêtés, c'est très per, très précurseur de la bande dessinée quand même hein.

Q- C'est toute une histoire faite sur le…

R- En général, il y avait 4 carreaux par euh… par fable hein.

Q- 4 carreaux par fable.

R- Là ce sont, c'est pas forcément les, des carreaux d'la même fable, mais toujours au pochoir.

Q- D'accord. Et euh… est-ce que chaque artisan avait son estampille euh…

R- Ouais.

R- et son label ?

R- Ouais, ouais, ouais.

Q- Qu'est-ce qu'il y a comme label, comme… signe particulier ? de marque ?

R- Oh…… ici y'en a, y'en a pas mal, y'avait les p'tits points, c'est-à-dire bon en général euh, y'avait carrément leur nom hein qui était euh… gravé///

Q- C'était signé ?

R- qui si, qu'était signé, qu'était euh mis en fait, c'était un tampon, quand le carreau était encore euh frais, dans sa fabrication///

Q- cru.

R- cru, c'était un… un tampon hein, on les a tous ici, et puis alors quelquefois, il y a ces 4 petits carrés là, enfin cet espèce de… ché pas comment on appelait, des p'tits poinçons, euh qui peuvent différencier à la limite quand il y a un changement dans la fabrique ou quelque chose comme ça euh pour différencier.

Q- Est-ce qu'il y avait une concurrence entre artisans ?

R- Ah ! je pense que oui. J'pense que oui, y'a forcément une concurrence mais elle est pas forcément euh… négative hein. Hein, au contraire hein.

Q- Pas tout à fait si///

R- J'pense que la concurrence faite euh…///

Q- C'est ( ???) un peu ?

R- Si on est tout seul et qu'on a qu'un marché, bon ben tout va bien, alors que quand on, y'a un p'tit peu d'concurrence, c'est une motivation supplémentaire, surtout au niveau artistique pour essayer d'offrir des choses de qualité euh… différentes hein ; des motifs différents aussi, parce qu'y en a eu vraiment un paquet d'motifs. J'ai jamais compté le nombre de motifs qu'il y a eu, mais euh… pff… bon on expliquait les motifs entre eux ça aussi évidemment hein.

Q- Alors donc euh… un des thèmes privilégié c'étaient les fables euh… de La Fontaine ?

R- Oui mais ça y'en a pas, quand même pas eu énormément. Les , les motifs les plus classiques étaient les motifs euh… répétitifs de forme géométrique ou, ou, ou style petite fleur mais toujours à base géométrique aussi.

Q- Hum, hum, ou des losanges///

R- Ou des losanges, des losanges carrés et ronds et puis des motifs qui étaient inspirés aussi euh, qui font très euh… très mauresques euh c'est-à-dire euh… à la limite des motifs un p'tit peu espagnols. Mais j'crois qu'à l'époque y s'piquaient aussi, on r'trouve des motifs euh, qui viennent d'Espagne, de Hollande et… et autres quoi.

Q- D'accord. Mais donc pour faire un pochoir il fallait aussi euh, pour faire ces motifs euh… il fallait donc découper dans l'pochoir euh…///

R- Ouais, ouais.

Q- alors comment ça s'passait euh…

R- Je sais pas, ça je suis, j'en sais rien du tout. Il a, là on r'trouvé des pochoirs en bois aussi.

Q- Des pochoirs en bois ?

R- Oui. Parce que ça ils devaient, certains… carreaux sont décorés, en fait la couleur au lieu d'être posée au pinceau elle est posée à la soufflette. C'est-à-dire qu'on, on souffle la couleur, ça vaporise de la couleur sur le carreau et ça si on vaporise quelque chose de liquide sur une surface euh… brillante telle que l'laiton ou l'cuivre, ça a tendance à couler ; alors que le bois là pouvait absorber au fur et à mesure le liquide. Ouais, vous voyez c'que j'veux dire ?

Q- Hum, hum.

R- Bon on l'sent au niveau d'certains carreaux, c'est… ça se voit…… c'est-à-dire qu'ce motif-ci on, on sent nettement qu'c'est ou vaporisé ou éventuellement à l'éponge.

Q- A l'éponge euh…

R- Hein !

Q- C'est, on passe euh…

R- Ou à l'éponge et bien on tamponne la couleur avec l'éponge euh qui est imprégnée d'couleur alors que celui-ci on voit nettement les coups d'pinceau hein, voyez on les sent.

Q- Ah d'accord.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer