Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La vie quotidienne et le métier d'un menuisier à Etreillers

La fabrication et la vente des articles en série

Q- Et… justement à partir de quand vous avez commencé à… à faire des travaux de série, et comment vous avez trouvé ces commandes pour les travaux de série ?

R2- Ben c'est difficile, à se rappeler ça///

R2-C'était Braconnier le premier qui a…

R- Oui euh… c'était en… 47, 48 quelque chose, quand j'ai vu que… la reconstruction à St Quentin et c'était de plus en plus difficile à… on soumissionnait, il y avait à St Quentin, il y a… un gros entrepreneur c'est Duvalet, le menuisier, on était copains ensemble, on était à 4 menuisiers à soumissionner puis les… c'étaient les entreprises générales, aussi qui, qui soumissionnaient, mais un beau jour, la dernière soumission que j'ai fait, c'était pour, le lycée de jeunes filles à St Quentin, alors Duvalet, il vient s'asseoir à côté d'moi il dit… quel prix vous avez… j'ai fait tel prix, quel prix que vous avez fait, j'avais fait un peu moins, il dit alors vous l'avez, parce j'avais déjà traité au plus juste, eh ben l'autre, Van Hauvermat, il avait encore mis moins cher, là j'ai dit c'est bon, c'est pas la peine que je m'entête hein, à vouloir continuer comme ça, il y a de quoi bouffer ses fonds de culottes, j'ai arrêté, et puis je cherchais du travail, j'ai vu là dans sur le journal, on demandait… quelqu'un susceptible de faire des buffets de cuisine alors, je m'suis mis en avant, puis c'était Braconnier, c'était les meubles Braconnier, mais c'est lui qui est venu, pour m'passer la commande, il avait une 4 CV si vous savez, en quelle année les 4 CV ont été produites, ça peut vous donner l'indication que l'année que ça s'est passé, parce que c'était la première fois qu'on voyait une 4 CV dans notre cour, il était jeune homme, hein, alors bon, il m'a commandé, une douzaine de buffets, puis j'ai eu affaire intéressante, je marche, alors quand ça a été prêt je l'dis, il est arrivé tout d'suite, à première vue il dit ah oui il dit ça c'est bien, j'vous en recommande tout de suite, et, en, en moins de deux il a vu que, que ça pouvait aller, il m'en a recommandé, seulement après, il a pas été content, j'peux le rencontrer maintenant il me le rappellera ça, parce que c'était pas un modèle à lui ça hein, c'était un modèle qu'il achetait ailleurs et puis j'ai réussi à lui proposer de les faire, c'était 8000 francs un… un buffet, à lui faire à moins cher que les autres, mais pendant c'temps là, j'avais des représentants qui venaient, ah, vous faites ça, oh c'est intéressant tout ça, et il m'ont lapidé j'ai laissé faire, ils m'en ont placé un peu partout, là j'avais plusieurs départements à fournir, et puis… à St Quentin finalement, P7, j'avais pas promis l'exclusivité, mais, il y avait eu beaucoup, il a trois ou quatre commerçants de St Quentin qui sont venus m'en prendre ici.

R- J'avais des clients jusque dans le Nord, Pas-de-Calais même, la région parisienne, parce qu'il y avait, au début j'ai eu un représentant, après j'en ai eu trois ou quatre, c'était des multi… cartes vous savez des… et, et… ça n'a pas toujours duré longtemps ça, il y en avait qui tenaient pas l'coup, mais enfin euh… j'ai pas à m'plaindre, dans c'domaine là, mais, je faisais attention mais alors à une chose, je vous parlais du crédit, tous les fournisseurs qui voulaient accepter de m'faire 2 % d'escompte, ils étaient payés comptant, pendant c'temps là, mes confrères de Saint Quentin, ils payaient à 60 jours pis quelquefois des prolongations, ils empruntaient tout l'bazar, alors 2 % pour 2 mois, au bout de l'année, ça me faisait 12 % hein, 6 fois 2 mois, alors j'avais 12 % pis eux ils, ils payaient des agios, au moins aussi importants, c'est, c'est ça qu'on appelle la bonne gestion, maintenant je n'crois pas que ça marcherait l'escompte, j'avais un marchand de bois qui me fournissait du bois qui me faisait 3 % d'escompte, du beau peuplier.

Q- Vous avez fait quoi comme autre article en série, vous avez fait que des buffets ou vous avez fait autre chose ?

R- Euh, buffets, après j'ai fait des éléments de cuisine en bois… laqué, puis après en formica, mais il est quand même arrivé un certain temps où ça a commencé à… plus aller si bien, peut-être qu'il y avait des concurrents qui travaillaient à meilleur compte… alors euh… j'ai obtenu par le… les clients qui étaient devenus des amis, ils avaient des enfants qui travaillaient en Seine-Maritime qui fabriquaient des meubles rustiques, des p'tits meubles rustiques bon marché, puis ils avaient des commandes incroyables pour livrer en Allemagne. Alors ils me… passaient commande, je, je préparais les bâtis seulement, j'faisais pas le montage, eux ils venaient chercher puis ils faisaient le montage eux-mêmes, les… les bâtis avec des tenons les mortaises les moulures tout ça, c'était prêt à monter, mais, c'était important et j'avais fait au prix qu'ils m'ont donné puis moi j'arrivais sans doute à travailler à meilleur compte j'gagnais de l'argent avec ça. Et puis je n'ai jamais eu d'ennui c'était fait, il fallait que ce soit… au poil, d'avoir qu'à monter, mettre un peu de colle et puis assembler hein///

R2- ( ???) nous on a quand même eu des faillites, des types qui n'ont pas payé.

R- Ah oui, ouais…

R2- On en a eu quelques unes.

R- Ouais ouais, il y a eu, mais dans l'ensemble…

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer