Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La vie quotidienne et le métier d'un menuisier à Etreillers

Les débuts de la menuiserie à Etreillers en 1895

Q- Oui je… je reviens à autre chose, c'était euh… vous avez parlé des, vous avez suivi des cours par correspondance à un moment, qui est-ce qui vous a donné de… l'idée de suivre des cours et comment ça s'passait ces cours par correspondance ?

R- Ben j'avais… deux de mes frères qui l'avaient déjà fait, je n'sais plus c'était… l'école spéciale des travaux publics, j'ai suivi les cours, sitôt sorti de l'école ici hein, j'avais 13 ans, j'ai plus écrit j'ai plus rien fait, on lisait un peu quand même, j'étais… ça a fini que j'avais presque tout perdu, c'est à l'âge de 16 ans que j'ai commencé à suivre des cours et… j'avais pris le… un niveau commis d'architecte, mais ils m'ont conseillé, parce que bon il fallait envoyer une lettre tout ça, de reprendre des cours d'écriture, j'ai fait des bâtons, parce que j'ai toujours mal écrit, ma femme a une belle écriture, mais moi j'écris toujours mal, peut-être que j'suis un gaucher contrarié, mais à c'moment là c'était lamentable, enfin si… parce que commis d'architecte ça me permettait de discuter même quand c'était mon père, j'allais discuter avec les architectes et puis avec les entrepreneurs, je traitais des affaires à la place de mon père sur la fin. Seulement après il y a eu le service militaire, j'ai été fiancé, j'ai fait la préparation militaire, alors je n'ai pas continué mes cours ju… jusqu'au bout, mais enfin ça m'a donné des notions. Après remarque il y a l'école de la vie qu'est-ce que vous voulez.

R2- Vous n'avez pas noté grand chose

Q- On enregistre après avec la cassette c'est plus facile pour nous

R2- Et après vous ne…

Q- On réécrit, hum, hum puis on travaille aussi. Et votre père a toujours été euh menuisier ici à Etreillers ?

R- Euh, non il a appris chez son beau-frère à Alaincourt, et puis il est venu ici pour travailler chez l'menuisier du coin qui était un peu plus bas, et… puis c'est comme ça qu'il s'est marié puis il s'est installé ici, enfin euh… euh… il était installé avant 1900 sans doute en… 95, 96, enfin à cette époque là, vous savez un menuisier c'était un artisan travaillant seul ou avec un ouvrier ou deux, mais il y avait pas de machines, on travaillait à la main, poussait la voiture à bras, je l'ai fait et… ici, il y avait 4 menuisiers avant 14, ( ???)

Q- Hum hum.

R2- Pis des charrons, pis des charrons.

R- Pis deux charrons, oui, mais après 14 on a continué seulement 2 menuisiers, il y en a un troisième qui s'est installé ça a pas duré longtemps, hein, il a pas su s'y prendre, alors les 2 menuisiers on, on a continué jusqu'au bout, euh… celui qui a succédé à son père, le confrère, il était euh… né en 95, il a été, continué jusqu'à la retraite, mais il était pas entreprenant celui-là, moi j'ai continué jusqu'en 73. Alors au début euh… là au début de la reconstruction un peu au bout de quelques années, il y a eu quelques machines outils ici ça marchait avec un moteur à essence, puis après oh, ça a marché avec un moteur électrique hein, il y avait des moteurs électriques à… certaines machines mais des machines rudimentaires, après pour moi comme les affaires marchaient bien, j'ai, j'ai remplacé toutes ces machines là par des plus modernes, qui pour l'époque étaient des machines avec un bon rendement, pis c'était le moteur électrique il y avait qu'une molette à tourner, autrement au début, ce qu'on avait installé, les premiers moteurs électrique, fallait des courroies, il y avait toutes sortes d'histoires… on a évolué quoi.

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer