Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La reconstruction du village de Varesnes après la première Guerre Mondiale

Les souvenirs d'enfance du village et de la vie au village

Q- D'accord, est-ce que vous pouvez pas aussi me faire une description si vous avez des souvenirs, du village de Varesnes en 18-19 ?

R- Eh bien euh… le village, les… le village avait été fortement détruit, et les habitants vivaient dans des… dans des maisons euh… en planches également, les… ce qu'on appelait la baraque Adrian( ???) n'est-ce pas et ont vécu là dedans pendant un certain nombre de mois, en attendant que… la reconstruction se fasse, mais euh en… en semi-provisoire si vous voulez, euh les maisons définitives n'ont été reconstruites que… entre… 1925, 1930… euh…

Q- Et donc, dans le village… en 1918 en 1919, la vie reprend, est-ce qu'il y a… est-ce qu'il///

R- La vie reprend oui.

Q- Est-ce qu'il y a des p'tits commerces dans des baraques provisoires, est-ce qu'il y a une école provisoire, est-ce qu'il y a une église provisoire ?

R- Il y a une école provisoire, il y a une église, une église provisoire qui a duré un moment, et… euh… les… euh… si vous voulez le commerce euh il y a eu… café épicerie qui se sont installés quand même, à c'moment là, mais… euh… qui n'étaient pas très actifs si vous voulez, mais enfin il y a, il y avait, on trouvait quand même dans les pays, je n'dis pas tout d'suite en 18 mais, dans les années 20, 22, on, on trouvait dans les pays l'essentiel pour vivre et se nourrir…

Q- voilà parce que… on donc en 18-19 il y a absolument plus rien, les gens sont dans un extrême dénuement///

R- Absolument oui…

Q- Et donc euh est-ce qu'ils… est-ce qu'ils ont des aides de la part de la croix rouge ou d'œuvres qui passent…

R- Euh… pas que je sache non…

Q- Pour retrouver du mobilier, de la vaisselle…

R- Non, non tout ça avait disparu et… ils n'ont pas eu, ils n'ont pas eu beaucoup d'aides euh… la croix rouge n'a pas fait grand chose pour euh… les gens, euh… c'étaient des pay… des pays qui vivaient uniquement de la culture hein, de l'agriculture, et… il y avait si vous voulez encore après la guerre à Varesnes une quinzaine d'exploitations agricoles… alors que maintenant il en reste 3 ou 4 peut-être, euh… non le…

Q- En c'qui concerne… euh… l'église et… l'école provisoire ?

R- Eh bien… l'é///

Q- Est-ce que vous, est-ce que vous les avez fréquentées ?

R- Non je ne les ai pas fréquentées parce que nous allions nous-mêmes euh… nous avions encore notre grand-père à c'moment là qui nous emmenait à… en classe chez une vieille demoiselle qui nous a donné des cours et nous sommes allés en pension à l'âge de… moi j'avais 8 ans quand je suis allé en pension c'est-à-dire en… 21, 22, n'est-ce pas, mais l'école existait mais en… elle était, elle était en… c'était dans une baraque au début, l'église a… elle a été… reconstruite très tard, elle avait souffert, euh… elle a été oh elle a été inaugurée en… après 1930, n'est-ce pas…

Q- Vous avez un souvenir de l'inauguration de l'église de Brétigny, est-ce que vous y avez assisté vous-même ?

R- De Brétigny euh… non je… sais que///

Q- L'église de Varesnes pardon…

R- Je parlais de l'église de Varesnes là, et l'église de Brétigny a été euh… oui elle a été reconstruite après encore, parce que c'était… l'église de Brétigny est classée et ce sont les monuments historiques qui s'en sont occupés, mais ça, ça a pris davantage de temps. Alors elle a été reconstruite je crois autour des années 32-33…

Q- D'accord, et donc euh à l'église de Varesnes vous avez assisté à l'inauguration sinon ?

R- Je me rappelle de l'inauguration et je me rappelle euh… des parrains et marraines des cloches si vous voulez de… de l'époque.

Q- Oui, ils étaient choisis en fonction d'quoi ces parrains marraines ?

R- Eh bien euh… le maire était généralement l'un des parrains, et il choisissait euh… il choisissait une marraine pour la, la plus grosse cloche et il choisissait un parrain et une marraine pour euh les autres cloches quand il y en avait, je crois qu'à Varesnes il y en avait 3, alors il y avait parrain et marraine pour euh… pour chaque cloche, en fonction de… de la personnalité des gens dans la commune, hum…

Q- D'accord, et donc ça, je suppose que c'était une fête très importante ?

R- Très importante oui.

Q- Et qui uni… qui unissaient euh… l'ensemble des habitants du village ?

R- Ah oui oui, oui oui absolument oui, oui oui… c'était… c'était une grande fête, c'était une… une restauration si vous voulez de… de du pays le pays revivait en somme.

Q- Est-ce que vous avez aussi souvenir d'autres cérémonies, euh cérémonies patriotiques euh…

R- Euh… pas vraiment non…

Q- Du 11 novembre par exemple, est-ce qu'il y a une ferveur particulière…

R- Il y a eu assez rapidement euh… dans les pays un… l'évocation du… du 11 novembre, mais ça se limitait souvent à peu de choses parce que, dans bien des cas, il y avait pas de monument… de monument aux morts, alors il y avait une cérémonie quelquefois à l'église euh pour les disparus de la guerre, euh… victimes militaires et victimes civiles, et puis… euh… oui ça se limitait, ça se limitait souvent à une… à une célébration à l'église, et c'était à peu près tout, hum, parce que les monuments aux morts n'ont été refaits que… autour de… 20… 25 à peu près.

Q- D'accord, alors, vous lorsque vous étiez enfant euh donc vous êtes partis en… dans une pension chez une demoiselle vous m'avez dit tout à l'heure///

R- Oui…

Q- Une demoiselle, et sinon pour les vacances, avez vous eu l'occasion d'aller jouer dans les ruines avec d'autres camarades… du village… vous avez des souvenirs particuliers ?

R- Euh pas vraiment non euh… on n'peut pas dire que on a… on ait des souvenirs de jeux dans… dans… les parties détruites tout ça je ne… je ne me rappelle pas d'ça hein…

Q- Est-ce qu'on vous disait par exemple, il faut pas aller là, il y a des endroits interdits ?

R- Oui bien sûr, bien sûr on nous mettait en garde parce qu'il y avait des, des murs qui tenaient… sans trop savoir comment, qui pouvaient s'ébouler, alors euh… en général c'était interdit d'aller dans… dans… les parties détruites tout ou en partie, ou détruites partiellement en tout cas, hum… euh autrement… euh non je n'ai pas… j'ai pas de souvenir si vous voulez, de… de… jeux… j'avais des amis dans l'pays bien sûr, j'ai même une sœur qui a épousé… quelqu'un du pays, un garçon du pays qui était donc, un p'tit peu plus âgé que nous mais pas beaucoup et on, on se fréquentait mais… surtout avec les parents, avec la famille.

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer