Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La reconstruction, les loisirs et la vie domestique après-guerre à Noyon

La reconstruction de Noyon : les travailleurs immigrés

Q- Voilà donc, pour participer à la reconstruction on a fait venir de la main d'œuvre///

R- Alors là aussi, la main d'œuvre est arrivée de tous les, les provinces françaises et en particulier du centre, comment dirais-je, le Limousin aussi bien que auvergnats, même aussi d'Alsace, je connais quelqu'un qui est venu d'Alsace, maintenant je n'ai pas d'autres renseignements sur ces gens là, et alors certains sont finis, ont fini par s'y installer, ou s'ils étaient célibat… si c'était des hommes célibataires, ils ont épousé des… jeunes filles noyonnaises, ou alors ils s'y sont installés, ils ont travaillé, il y en a qui ont gagné de l'argent et voilà ils sont restés.

Q- Est-ce que vous parliez, que vous avez souvenir de travailleurs étrangers qui seraient venus à Noyon, non ?

R- Ah non, ça je n'ai pas, je n'ai pas de souvenir d'étrangers, je… non, je n'ai, mais maintenant je sais que quand j'étais élève, il y avait certainement des enfants de nationalités autres, mais je n'faisais pas attention aux nationa… il me reste, je ne faisais pas attention à la nationalité de mes camarades de classe, sauf un cas particulier, elle était polonaise la petite, on a… on r'venait en… on r'venait de classe ensemble, mais c'est tout ce dont je me souviens.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer