Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Les traditions de 1918 à 1968 à Ully St Georges et le métier d'enseignant

Le langage des habitants d'Ully St Georges de 1920 à 1950

R- Exactement, exactement, exactement, voilà, euh… alors j'ai fait, attendez j'vais vous dire si ça vous intéresse oh non ça n'a pas beaucoup d'intérêt, j'ai fait une petite étude, c'était le///

R2- C'était le cimetière.

R- C'était, c'était d'abord le cimetière, après c'était le lieu de la fête, c'était, c'était là qu'on se rassemblait vous comprenez, l'histoire de la place du village, j'ai fait une petite histoire des sources, oui, c'est important, car nous étions quand même issus de la religion celtique et dans la religion celtique la source tenait la place, la grande place… parce que c'était la source de la vie vous comprenez hein, alors j'ai fait une petite histoire des sources… soit sur la santé, oui sur la santé autrefois, dans quelles conditions on faisait v'nir le médecin, on l'faisait pas v'nir et puis les, comment dirais-je, les expressions qui se rapportaient à la santé, parce que il y avait des, des expressions très particulières, et puis il faut vous l'dire, aussi que les gens autrefois, quand j'étais enfant, même après, les gens avaient un langage très vert, euh… très naturellement euh… on disait d'une fille elle a rien à s'foutre sur l'cul, c'est un cul gelé, c'est… voyez-vous c'est… c'était tout c'qu'il y avait…

R2- Mais c'était pas… on considère pas… on n'considérait pas ça comme vulgaire comme grossier///

R- C'était pas une grossièreté.

R2- c'était naturel.

R- C'était, c'était très naturel, c'était très naturel, alors j'en ai une page comme ça, c'est même… franchement… franchement marrant hein, c'est même franchement marrant, alors j'ai écrit toute une histoire là-dessus, sur aussi les expressions euh… par exemple mon sang n'a fait qu'un tour, il a les sangs… j'en ai eu les sangs r'tournés, vous avez entendu ça peut-être, j'en avais les sangs r'tournés, y'avait l'truc pour la ménopause, on disait d'une femme elle a les sangs qui s'placent mal, voyez-vous, un tas d'expressions très, très marrantes, j'en ai comme ça… j'en ai comme ça plein le truc, même des expressions, j'vous en cite une d'une vieille picarde, la belle-mère à Janine n'est-ce pas, une dame qui n'aimait pas elle dit en picard, moi j'aime pas ces gens qui vous font une révérence avec cul ouvert, je n'aime pas les gens qui vous font une révérence à cul ouvert, vous trouvez pas ça beau, vous trouvez pas ça beau ?

R2- C'est pas imagé (rit)

R- C'est pas imagé, c'est pas beau ça, et elle ajoutait, mais moi j'aime pas les gens mal emparolés, les gens mal emparolés c'est pas beau ça ?

R2- C'est joli ça comme expression hein, c'est du vieux français.

R- Alors j'en, j'en ai relevé comme ça toute une foule notamment, toutes celles qu'employaient mon grand-père et ma mère, et ma mère… euh… j'ai fait aussi un album de photos, où qu'il est… j'ai fait aussi un album de photos du village… euh… .

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer