Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La préservation des hortillonnages de Rivery et ses maraîchers

Les évolutions de la technique de production : les barques, les outils et la mécanisation

Q- On va revenir plus ou moins par rapport aux exploitations et plus précisément par rapport aux techniques en fait, il y a eu une évolution par rapport euh (fin de la première cassette) alors/// la question était la suivante c'était de voir au niveau de la technique de production, quelles sont les évolutions justement que vous avez connues depuis 1954 en fait, au niveau de la production bien sûr.

R- Ben au niveau de la production bon au début on se déplaçait en barque à cornet, hein c'est, c'est le nom qui est donné à la barque qu'on transporte les légumes///

Q- Et les barques justement euh… on a dit que bon c'était, c'était un prix assez modéré quand même, pas trop cher quand même ?

R- Aujourd'hui une barque comme celle-là elle vaut 50000 francs à peu près, mais vous savez qu'on les bichonne… et on se sert pratiquement plus, on se sert que pratiquement que pour euh le… le loisir, hein pour les fêtes, mais sachez qu'ils sont bien bichonnés et puis que on… on y tient…

Q- Il existait, il existait justement un lieu de production des barques ?

R- Non on en fait plus, il a plus de personnes qui, qui font des barques…

Q- A l'ancienne ?

R- A l'ancienne comme on… d'une seule planche et tout on en trouve plus.

Q- Mais en 54 il y avait un lieu justement pour s'approvisionner ?

R- Oui il y avait euh… un… comment qu'on appelle, un menuisier sur le, sur le… sur le quai de la Somme qui faisait euh… à l'Espérance qui faisait des barques d'hortillons.

Q- Est-ce que, est-ce que justement il y avait plusieurs métiers autour justement des hortillonnages qui travaillaient avec les hortillons ?

R- Oui il y avait un peu… il y avait les bars, hein parce que les bars qu'est-ce qu'ils faisaient, non seulement ils vendaient de la boisson mais aussi euh… ils, ils, ils louaient des canoës, ils louaient des barques, des barques en bois pour euh… le… le transport des, des visiteurs individuellement.

Q- Alors donc les bars participaient plus ou moins à… à une forme de plaisance en fait pour de plaisance en même temps ?

R- Oui et puis aujourd'hui c'est pas négliza… négligeable de, d'entretenir encore ces gens là parce que éventuellement il y a, il y a des gens euh comme Eric Desjardin par exemple que le samedi et le dimanche il vivait a avec ses visiteurs, ils vendent aux visiteurs, donc il, c'est la clientèle à ne pas négliger.

Q- Alors dans les barques, il y avait des bars il y avait d'autres euh…

R- Tout au début du siècle soit disant qu'il y avait des gens qui qui vivaient de guinguettes et tout ça mais je n'ai pas connu hein, j'ai pas connu tout ça c'est…

Q- Et les outils alors, justement les outils c'était fabriqué de manière personnelle ou…

R- Voilà et euh au début c'était le, le… c'était la bêche… c'était la bêche et puis euh le râteau, tous tous les petits outils et après on é… en 1960, 62 c'était le p'tit motoculteur avec la motopompe et puis dans les années 70 avec les parents c'était le le moteur pour pousser le bateau, parce qu'on se déplaçait à la perche, il y avait la motopompe il y avait le pluvieuse, c'était un… un appareil pour arroser euh tout doucement ça se modernisait.

Q- Alors la mécanisation progressive… en même temps que l'agriculture…

R- Oui en même temps que l'évolution de la grande culture nous euh en culture hortillonne… on a suivi aussi, pas, pas peut-être si importante mais euh… on a suivi l'évolution///

Q- Même on a pu voir aussi nous par rapport au marché sur l'eau euh… plus besoin de barques mais après il y avait la camionnette qui amenait directement les produits sur le marché même…

R- Oui mais euh… c'est une évolution que j'apprécie pas.

Q- Pourquoi ?

R- Ben tout simplement parce que en barque c'était la facilité, et puis euh on s'faisait aussi en même temps une publicité, c'était une publicité gratuite, descendre la barque en cornet, à cornet sur la Somme c'est une publicité gratuite parce que lorsque les gens voient les hortillons arriver en barque, moi je l'ai connu passé un moment, eh ben ils étaient contents de voir que les produits ils étaient là et///

Q- Il y a une curiosité en fait///

R- Une curiosité en même temps, et je souhaite aujourd'hui c'est c'que… avec le président c'est ce qu'on recherche c'est que… euh… on puisse nous professionnels arriver en barque sur les… sur le quai Parmentier et croyez-moi qu'on y arrivera…

Q- Mais le quai Parmentier a vraiment changé et c'est plus le même… qu'avant…

R- Vous l'avez connu ?

Q- Non je me suis…

R- (rit)…

Q- On s'est fié un peu aux photos, à ce qu'on a pu voir…

R- Le quai Parmentier a… bon il y a eu quelques centimètres qu'ils ont remis du goudron, et puis une pierre supplémentaire mais enfin, c'est pas méchant, on peut encore arriver en barque, pour la reconstitution de la fête du 21 juin euh on arrive encore à accoster en barque hein… ( ???) et on descend aussi notre marchandise comme ça…

Q- D'accord…

R- Donc pourquoi que tous les deux jours on arriverait pas encore à descendre d'la marchandise puisqu'on l'fait le 21 juin ? On le fait à la reconstitution de la fête donc euh….

Q- Encore petite question à poser c'est que votre père lui était pas hortillon et… a repris les parcelles et euh pour s'adapter euh… aux techniques agricoles et euh… pour justement s'adapter aussi à la façon de… d'exploiter avec des outils particuliers, ça a pas posé de difficultés, ça a été assez facile ?

R- Ça a été facile parce que bon euh c'est vrai que mon père… avait des p'tits outils mais… en allant qu'il y avait une progression dans le matériel les enfants grandissaient aussi puis il se mettait à…à la moderne hein, donc c'est pour ça que… tout é… tout évolue en même temps hein euh les enfants le matériel, les parcelles, la vente, tout évolue en même temps hein, donc euh… ça s'est bien déroulé, franchement ça s'est bien déroulé, on a… on a… on avait la facilité, on produisait on vendait, c'qui était euh… semé, planté était pratiquement vendu d'avance.

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer