Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La préservation des hortillonnages de Rivery et ses maraîchers

Les hortillonnages : un espace de loisirs. La politique de l'association de sauvegarde des hortillonnages

Q- Mais est-ce qu'il y en a justement sur les hortillonnages, des gens des personnes, entre guillemets des professionnels comme vous le dites et ceux qui viennent là justement euh… jouir d'un espace de loisir et de détente ?

R- Non moi je dis que sur le site, dans mon secteur hein, dans mon secteur, sur le territoire de Rivery, je dis que… au niveau des professionnels, les quelques professionnels qu'il y a, on est en très bons termes, pour la bonne raison c'est que… j'dirais que… 100% des professionnels qui travaillent sur le si… enfin j'vais enlever Christelle, bon qui n'a pas fait la demande et puis bon qui est peut-être un peu plus important qu'on pourrait peut-être faire, pour faire face, mais tous ces gens, tous ces professionnels, c'est deux trois clients, ils prennent leur plant gratuitement chez nous, c'est un don que nous faisons à nos professionnels pour retenir une bonne amitié, ça c'est, chez nous c'est…

Q- Faire des plants c'est-à-dire ?

R- C'est-à-dire qu'on achète des plans de salade et puis euh… on les offre aux professionnels euh gratuitement tous les 15 jours quelques centaines, quelques milliers de salade pour euh… pour euh… tenir l'amitié de ces gens là, vous voyez c'est… ça s'est… ça s'est toujours fait chez nous, donc on continue, et puis au niveau des particuliers, ah ben un ou deux bon qu'on est en bons termes mais qui n'ont pas la même façon d'voir que nous, ces gens là ben ils, ils, ils grincent un peu des dents parce que on prélève les canards quoi et puis que ils perdent un p'tit de leur habitude.

Q- Et justement euh, par rapport euh, par contre euh… vous disiez vous offriez des salades, des salades, des plants de salades, vous les offrez aussi bien aux hortillons professionnels que…

R- Aux particuliers///

Q- Qu'aux particuliers ou seulement aux particuliers ?

R- Ah non, non aux deux.

Q- Aux deux.

R- Aux deux.

Q- Mais un particulier qui lui euh… voit plutôt euh… une parcelle d'hortillonnage comme une parcelle de détente avec une petite pelouse où… je vais vous expliquer un peu mais, qui ne voit pas trop l'utilité de cultiver et il voit plutôt euh…

R- Si, si ces gens là, si si///

Q- Un espace de de…

R- Des loisirs…

Q- De loisir…

R- Non non absolument pas euh… nous cet entretien là il est fait volontairement, parce qu'il faut savoir que si on était en mauvais termes avec tous ces gens là on n'pourrait pas racheter justement au moment voulu… donc en tenant, en tenant une bonne amitié, avec une bonne relation avec ces gens, avec les particuliers, le jour qu'ils vont vendre leur parcelle, ils n'vont pas abuser du prix, ils vont vendre le prix normal et, et, et, ça c'est une chance pour nous, on sait que dans les 10 ans qui viennent par exemple si il y a des parcelles à vendre, ben ils iront pas le mettre dans dans le… dans un journal quelconque pour essayer de le vendre plus cher, ils viendront, ils diront monsieur ( ???) on a une parcelle à vendre, est-ce que ça vous intéresse, et ça c'est quand même une bonne chose.

Q- Alors justement euh… alors qu'elle est votre politique justement dans ce domaine… euh… par rapport à l'association de sauvegarde dont vous faites partie euh une parcelle est à vendre et euh quel est l'intérêt pour vous qu'elle soit pas dans dans… qu'elle soit pas mise en vente///

R- Ben parce que les prix automatiquement ils risquent d'être… de monter, et on essaye de regrouper un p'tit peu nos parcelles… et euh… avec l'association de sauvegarde puisque… même eux qu'ils ont eu des problèmes avec certains particuliers, avec deux trois particuliers simplement hein, au niveau de naviguer, pour la navigation dans le site, pour emprunter les rieux, euh… moi-même il faut le conseil général euh… il y a eu la préfecture il y a eu la ville d'Amiens, il y a eu euh… à la DDE il y a eu… aux trois communes Amiens - Rivery… Camon, au syndicat d'initiatives, au syndicat des, des hortillons professionnels, à l'association de sauvegarde une lettre écrite d'ma part en disant que j'autorisais à passer sur… il y a que les prés dans, dans les fossés les rieux, qui m'appartiennent de, de, circuler justement pour ces enfants et ces personnes puissent visiter ce site, parce que les gens ont le droit de découvrir, et c'est grâce, c'est un peu grâce à ça que la polémique s'est, s'est atténuée, et que aujourd'hui, bien sûr ces promenades sont guidées et commentées et puis que … ça nous permet aussi d'un autre côté d'être connus et ça les gens ne connaissent pas les hortillonnages, ils n'peuvent pas savoir c'qui s'y passe, et euh… c'est, c'est aussi nos clients hein…

Q- Ils viennent, ils viennent vous voir… pour poser des questions

R- Ils viennent nous voir et ils viennent poser des questions, et ils viennent aussi euh… demander si ils pourraient éventuellement acheter des légumes, et on les oriente vers les centres où nous vendons nos légumes, donc c'est des clients pour nous///

Q- Vous vendez aussi directement aussi sur ( ???)

R- Non, non…

Q- Jamais ?

R- Non non non non, si un p'tit peu mais très peu très peu très peu, c'est pas notre but à nous parce que nous perdrons trop de temps, mais si éventuellement il y aurait eu un jeune qui, qui voudrait faire ce, ce… euh… on, on peut le lancer hein, nous, nous on est prêt, par exemple quelqu'un y nous dit euh… on voudrait mettre en route… il…on on laisserait un p'tit peu de terrain pour qu'il puisse travailler, nous c'est, nous c'est… on prépare ça, on prépare l'avenir hein justement, même il, il peut commencer éventuellement comme nous, mais il faut aussi que les, les élus nous aident, au niveau du plan d'occupation des sols hein, un autre exemple, c'est que bon il y a, il y a des zones que on a pas l'droit de cultiver parce que c'est réservé à la plaisance, à ceci, à ceci à cela, il faut qu'on puisse aussi en priorité pouvoir défricher mais c'est pas celles-là…

Q- Il faut aussi entretenir tous ces terres, comment ça se passe alors ?

R- Il faut les entretenir hein, oui oui il faut les entretenir…


nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer