Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La préservation des hortillonnages de Rivery et ses maraîchers

L'explication du pessimisme de certains hortillons

Q- Alors oui il y a quand même des choses qui m'étonnent, c'est que bon on comprend certains hortillons qui, qui sont sur le point d'arrêter parce que ils disent qua la situation devient de plus en plus difficile, la situation économique, que la concurrence est de plus en plus rude, et que sûrement leurs enfants ne pourront pas reprendre l'exploitation, voilà le discours un peu qui est fait dans les hortillons c'est que, finalement il va y avoir peut-être une disparition des hortillons, vous nous dites, il faut euh… il faut justement aider les jeunes à se réinstaller dans les hortillonnages et…

R- Alors, non non non non, mais de toute façon il faut absolument développer ça et puis bon euh… euh… le, le premier venu, ben il, il faut l'aider parce que nous avons été euh… par expérience parce que nous avons eu plusieurs expériences dans notre… dans notre… durant les premières années que nous avons mis en route, c'est qu'on avait, on a pas, un p'tit peu par la politique encore un coup, pu accéder en barque au marché sur l'eau, et je dis que la politique aujourd'hui du syndicat intercommunal, d'aujourd'hui, de 1996, la politique c'est de mettre des jeunes en route, c'est de… d'acheter des parcelles pour remettre les jeunes en route, c'est y pas une bonne chose, donc les élus ils y ont déjà une volonté de remettre la… la machine en route, donc il, il s'agit tout simplement, une personne qui a de la bonne volonté, il y a le transport gratuit puisqu'il peut aller en barque au marché sur l'eau, il peut aller deux fois par semaine au marché sur l'eau, et quelqu'un qui travaille bien monsieur, j'peux vous apporter la preuve, eh bien quelqu'un qui travaille bien, eh bien il fait sa petite culture maraîchère il va vendre au marché sur l'eau et puis il s'en sort comme ça, et puis après si il a envie d'évoluer pour livrer dans les grandes surfaces, il peut, si éventuellement il veut rester au détail, il reste au détail///

Q- Alors, comment, comment vous expliquez un p'tit peu le pessi… le pessimisme un peu de certains sur l'avenir du métier ?

R- Ils ont été pourris par leurs parents, tout simplement, ils ont été pourris par leurs parents, ils n'ont pas connu la faim, ils ne savent pas c'que c'est… ils ont été trois mois en vacances, quand ils ont trois sous ils, ils les dépensent…

Q- Mauvaise gestion alors dans c'cas là ?

Q2- Je sais pas vous allez peut être me le dire

R- Non non non mais c'est…
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer