Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La reconstruction, la vie quotidienne et l'agriculture à Estrées-Mons

La reconstruction du village

Q- D'accord, alors vous m'avez dit tout à l'heure aussi que vous alliez jouer dans les endroits interdits, c'était quoi par exemple ?

R- Ah ben, la fabrique, là cette fabrique là///

Q- C'était une fabrique de quoi ?

R- C'était une sucrerie, elle était démontée, mais la buse, elle durait toujours, alors avec mon frère, avec les garçons tout ça on allait chercher de la paille, et puis on bourrait d'paille, et puis on y mettait l'feu, alors la buse… alors on disait ça y est, la fabrique elle remarche… (rit) oui, ah oui, et pis… oh oui oh… mais enfin, on circulait pas tant que ça quand même hein vous savez euh… il fallait être rentré à telle heure, puis telle heure c'était en revenant de l'école hein, ouais, oui.

Q- Donc, ici alors, j'ai vu à… à Estrées-Mons que… que c'était un village rue en quelque sorte///

R- Oui toujours et puis malheureusement.

Q- Voilà, donc autour il y a… de ce village, autour de cette route il y a plein de fermes en… des fermes reconstruites euh… ou des bâtiments reconstruits euh…

R- Oh ben tout a été reconstruit hein, tout a été reconstruit.

Q- D'accord, est ce qu'il y a des anecdotes particulières justement par rapport à la reconstruction, sur des gens qui se sont, qui se seraient fait flouer en dommages de guerre ou euh…

R- Non ça, je, je suis pas au courant d'ces choses là non, non. Je sais seulement que quand tous les dommages tous les… les… les monuments principaux tels que l'église, les écoles et tout ça a été refait, et puis la salle des fêtes qui avait un reliquat et avec le reliquat, on a monté un bureau de poste et une école maternelle qui tient au bureau de poste, et ça ça a été fait en 19… 30 euh… peut-être bien 1935.

Q- D'accord. Et sinon la reconstruction de l'église et… vous savez de quand elle date ?

R- Eh bien elle elle date de c'moment… oh tout ça c'est ( ???) euh tout ça oui, et… elle a été inaugurée, la nouvelle église en 1924, tendez que je suis née, mais l'église provisoire, vous verrez tout ça, l'église provisoire existait encore, pis alors avec, c'était un Nissen hein, alors là ils avaient fait un unique clocher si vous voulez, avec une vraie cloche dans l'église principale, alors la vraie cloche, ils l'ont jointe aux autres dans la nouvelle église, et c'qui m'a moi, oh vous savez il y a quand même des gens, je n'parle pas des gens du village, euh des gens qui ont gagné de l'argent, il y a un… un tailleur de pierre qui est v'nu ici, euh… la facture elle est là-dedans, pour euh… tailler trois saints, au-dessus du porche de l'église, il a… alors je sais pas combien de temps il a travaillé pour tailler ses trois saints, mais alors il a demandé 36.000 francs de l'époque, et le garde-champêtre, pour pouvoir faire comparaison, le garde-champêtre gagnait 5000 francs par an.

Q- Ah oui !

R- Au même moment, hein alors c'est vous dire qu'il y a des gens qui se sont quand même sucrés vous savez à c'moment là. C'était un parisien, alors il avait certainement… tout c'qui fallait pour… entortiller les gens.

Q- D'accord alors on a parlé de l'église provisoire qui dans les Nissen( ???) vous pouvez nous décrire rapidement la forme du Nissen, ce que c'était ?

R- Ben, c'est un demi-lune hein.

Q- Demi-lune ouais d'accord.

R- et puis voilà.

Q- En demi-cercle c'est ça ?

R- Oui, eh oui, eh oui, ben c'est pareil… ah ouais, et c'est les premières communions s'y faisaient, les cérémonies s'y faisaient, ah oui.

Q- Et ce bâtiment là il est resté assez longtemps dans la commune.

R- Ah ben il a dû être démonté tout de suite après et ils ont mis la, la nouvelle église en fonction et… ils ont démonté… oh ouais parce que… parce que moi j'me rappelle pas hein, non, alors j'vous dis ils ont inauguré l'église en 24, mais ce que je me rappelle, c'est le meuble neuf qui est rentré dans l'église, ils ont fait faire tous des bancs, ils ont fait faire une chaire, vous voyez l'gros camion… ils ont fait faire une chaire, un confessionnal, mais tout ça seulement en 1935, 4 ans après c'était d'nouveau la déclaration de la guerre.

Q- D'accord. Alors on a parlé du village tout à l'heure, donc on a dit qu'il y avait des gens qui habitaient dans les Nissen( ???) il y en a d'autres qui habitaient dans des provisoires///

R- Oh ben des tra… même des provisoires en briques, mais les briques c'était une seule brique, c'était, c'était qu'une brique hein, pis y'avait pas d'cave et tout mais souvent il y avait 3 pièces hein, il y avait la pièce du milieu, cuisine et tout et puis deux chambres, une chambre de chaque côté. Il y en a encore des debout hein.

Q- Ouais, et il en reste beaucoup dans l'village là ?

R- Ah ben eh… il en reste bien 4 - 5 hein, et… ces 4 - 5 qui sont… réhabilitées et toujours habitées, ah ouais, ben oui. Vous savez y'a des gens qui sont pas… euh… très exigeants pis… ils s'plaisent là-dedans, au fur et à mesure bon ben ils améliorent, mais un Nissen il y en a un en très bon état, habité, toujours fleuri à Péronne, en face du lycée… ah oui…… bien peint et tout ben ouais… ben oui.

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer