Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Récit d'un mécanicien à la sucrerie d'Origny-Sainte-Benoîte

La participation à l'harmonie d'Origny-Sainte-Benoîte

Q1 : Sinon, pour pour revenir encore au… au loisir, vous pratiquiez… quelque chose ?

R : Non, enfin, à part la musique.

Q1 : La musique. Vous êtes musicien ?

R : Ouais, ch'uis musicien.
Q1 : Vous faites quoi ?

R : Je joue du saxophone ténor.

Q1 : Saxophone ténor. Moi, je fais de la trompette.

R : Ah bon. Ah bon. Eh ben, si vous voulez venir jouer à Origny, vous serez le bienvenu.

Q1 : Y'a toujours… y'a toujours…

R : Ah oui, oui oui…

Q1 : Une harmonie ?

R : Ah oui oui oui, encore là, demain soir, on a répétition, oui oui.

Q1 : Donc, vous jouez…

R : Ah oui oui. Je joue… oui, oui. J'ai commencé à Roisel à neuf, dix ans et puis depuis ce temps-là… Enfin, j'ai eu une période d'arrêt quand même un peu, quand on est arrivé ici, pendant… oh, je sais pas, une dizaine d'années peut-être, et puis j'ai essayé de reprendre parce que j'avais un enfant qui avait laissé tomber. J'ai cru que ça allait le remotiver mais, malheureusement, ça ne l'a pas remotivé. Alors, du coup, c'est moi qui a redémarré, puis c'est lui qui a arrêté.

R : Il jouait de la trompette aussi, oui.

Q1 : D'accord.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer