Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Récit d'un délégué syndical à la sucrerie d'Origny-Sainte-Benoîte

Le rythme de travail et le confort à la sucrerie

Q : Et euh… bon ça, c'était pour la sécurité. Donc, en gros… ma question, celle que je vous ai demandée par rapport aux comités d'entreprises et syndicats, ce que ça vous avait apporté dans le confort… bon, outre la sécurité, en dehors de tout ça, vraiment, tout ce qui était côté confortable, le côté aussi… bon, à la fin, vous ne faisiez plus des 8 heures d'affilée.

R : Non, non, si, on faisait…

Q : Vous aviez des pauses ?

R : On faisait les trois-huit, mais par exemple, on avait… aux changements de poste, par exemple, on avait au minimum une journée de récupération suivant le poste qu'on était.

Q : Et dans votre dans vos 8 heures, vous aviez un petit quart d'heure de pause ou… ?

R : Ah, ben, disons que quand on est posté en fabrication, on a le droit au repas, bien sûr. Ça, on peut pas faire autrement. On a le droit au repas, bon, c'est un quart d'heure, 20 minutes, ça, c'est un droit.

Q : Ouais. Et vous aviez tout ce qui était micro-ondes et tout ça ou c'était un… ?

R : Ah non, non, on pouvait pas, dans les années 70, on pouvait pas encore, parce qu'on pouvait pas quitter son poste. Y'avait pas de personnel de remplacement pour quitter son poste. Alors, en général, y'avait des petites tables avec une chaise… je dis pas à chaque poste dans l'usine, mais pour deux ou trois postes, en général, y'avait une table et une chaise et la personne avait ce qu'il fallait. Par exemple, un exemple qui a changé beaucoup aussi, c'est que… bon, ça, on a toujours le droit de manger pendant le poste, ça, y'a rien de changé. A des postes de 8 heures, on a le droit à un repas. Et, par exemple, on est venu à avoir des frigos, par exemple. Bon, ça, c'est les comités… les comités d'entreprises, les comités d'hygiène et sécurité qui ont demandé des choses comme ça, parce qu'avant, bon, les gens, ils mettaient leur bouteille à rafraîchir en dessous d'un robinet et pis, l'eau, elle coulait pendant 24 heures, parce que, bon, y'a des endroits, quand même, il fait assez chaud en sucrerie. Alors, bon, ils en sont venus à dire que ça coûtait plus cher de faire couler de l'eau que d'acheter des petits frigos à droite, à gauche.

Q : Ah, quand même !

R : Bon, alors, ils ont installés des petits frigos. Pis après, ça a été le micro-ondes aussi. Le micro-ondes… y'a eu pas mal de micro-ondes d'installer dans l'entreprise.

Q : Machines à café et tout, non ?

R : Ah, machines à café, y'en a… y'en a que deux dans l'entreprise, mais bon, ça, c'est surtout pour l'inter campagne, les machines à café. En fait, en campagne, c'est pas… c'est pas très utile…

Q : Vous n'avez pas trop le temps ?

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer