Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Un ouvrier polyvalent à la sucrerie d'Origny-Sainte-Benoîte

Le peu de loisirs des ouvriers

Q1 : D'accord d'accord, et donc en dehors de tout ça, de l'usine, vraiment, vous rentriez là, vous étiez parfois sollicité, mais vous aviez des loisirs, genre vous faisiez partie d'une amicale ou quoi que ce soit, est-ce que vous aviez une activité extérieure à l'usine et à la famille, vraiment ?

R : J'avais rien.

Q1 : Non.

R : Mon plaisir, c'est d'aller à la pêche.

Q2 : Vous aviez le temps d'y aller à la pêche ou à la chasse avec les horaires de douze heures ?

R : J'y allais pas à ce moment-là, c'était après.

Q2 : Quand c'était repassé à huit heures.

R : Inter-campagne, l'été, j'allais faire un tour à la pêche. Changer les idées un peu. En campagne, il était pas question d'aller à la pêche ou à la chasse. Quand on avait fait ses huit heures, après on était bien content de rentrer et puis d'aller…

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer