Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Un ouvrier polyvalent à la sucrerie d'Origny-Sainte-Benoîte

Les heures et le rythme de travail

Q1 : Et quand vous graissiez les machines, c'était en quoi ?

R : C'était pendant la campagne ça.

Q1 : Vous faisiez beaucoup d'heures en campagne avant ?

R : On était posté c'était 8 heures, et après c'était 12 heures que l'on a fait je crois un moment.

Q1 : Pardon ?

R : On faisait 8 heures les trois postes et après je ne sais pas en ce temps-là, il a demandé pour faire deux postes, à ce temps-là, on pouvait faire, alors je faisais deux postes de 12 heures.

Q1 : Ah oui, d'accord, alors vous avez travaillé pendant 12 heures de poste aussi.

Q2 : Ça devait être compliqué ça ?

R : Oui pis quand que je redescendais le matin, j'descendais à 6 heures, j'allais coucher. Des fois à 7 H 30, on tapait à la maison, c'était la patronne, ah ben tiens Monsieur, je viens chercher le patron, y faut qu'y vienne y a une pièce à tourner. Il y avait quelque chose de cassé, il fallait réparer. Je repartais jusqu'à midi, midi et demi tourner des pièces et puis après…

Q1 : On venait vous rechercher…

R : Oui, on venait m'avertir qu'il fallait que j'aille retourner travailler. Alors nous, ça nous faisait des heures, forcément, dans le temps qu'on achetait la maison, il fallait, on ne refusait pas de travailler.

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer