Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La culture betteravière à Bernot et le transport des betteraves à la sucrerie

L'organisation des silos de betteraves et du décroûtage

Q1 : D'accord. Et en fait, par rapport aux silos à betteraves comme on voit maintenant auprès au bord des champs, y a une organisation avec la sucrerie pour ?

R1 : Ah oui, bien sûr. Oui, y a encore quelques années, y avait les camions de la sucrerie, y venaient vous prendre des silos en 5 ou 6 fois sur l'année. Maintenant, c'est 2 fois, ou 3 fois, ou 4 fois au grand maximum. Alors, on voit, les silos sont beaucoup plus importants maintenant que qu'y a 7 ou 8 ans.

Q1 : Et c'est des points précis. En fait à chaque fois…

R1 : Oui, y a des emplacements de silos aménagés quoi.

Q1 : D'accord.

R1 : Sur les grandes routes, y faut faire un un une petite voie empierrée pour que les camions y soient pas sur la route quoi. Au début, y a 10 ans, y avait seulement des camions sur la route, mais ça ça se fait plus ça, faut avoir un emplacement empierré quoi.

Q1 : D'accord. Et les emplacements, c'est les agriculteurs ou c'est la sucrerie qui les fixent ?

R1 : C'est les agriculteurs, oui, oui.

Q1 : D'accord.

Q2 : ça représentait un coût en plus pour vous.

R1 : Ah ici, c'est facile, on a beaucoup de calcaire, on pouvait mettre du calcaire en dessous et un peu de ballast au-dessus pour les camions. Alors, maintenant pour déposer les betteraves, y conseillent plutôt des surfaces engazonnées.

Q1 : Ah oui ?
Q2 : Et pourquoi ?

R1 : Ben c'est plus facile pour les grues qui prennent moins de terre. Ça, c'est pour éviter de transporter de la terre. Alors, maintenant, y a encore autre chose. Depuis 2-3 ans, y a des des décroûteurs qu'y z'appellent. La grue, elle place dans le décroûteur et le décroûteur avec des chaînes, ça l'envoie dans le camion. Cette année, c'est une année exceptionnelle, y a presque pas de tare, y a pas beaucoup de décroûteurs qui sont en fonction de cette année.

Q1 : Parce que c'est une année assez sèche en fait ?

R1 : Oui c'est ça. Et puis les arracheuses qui sont perfectionnées, qui font beaucoup moins de tare. La betterave, elle passe sur des sur des rouleaux qui grattent la terre qu'y a dessus et puis des chaînes, des barreaux quoi.

Q1 : D'accord.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer