Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Un ouvrier, délégué syndical à la sucrerie d'Origny-Sainte-Benoîte

Les conditions de vie et d'hébergement des saisonniers bretons

Q : Ouais. Et ça se passait comment quand ils venaient ? Ils étaient dans des réfectoires et tout, non ?

R : Oui, ben, à la sucrerie, en face de la sucrerie, y'a des bureaux maintenant. Dans les grands bâtiments, là, c'est une ancienne passementerie. Autrefois, c'était une passementerie. Ils avaient aménagé là-dedans, des chambres… chambres, douches, toilettes et tout ce qui faut et derrière, y'avait le réfectoire, ce qui fait qu'à tout moment, ils pouvaient aller au réfectoire et pis… ils pouvaient débaucher à n'importe quelle heure, ils avaient à manger au réfectoire, ils allaient dormir, ils allaient…

Q : Le manger était fourni par l'entreprise également ?

R : Je sais… alors là, bonne question, je sais… non, j'crois qu'ils payaient une petite participation.

Q : Ouais ?

R : Ouais.

Q : D'accord, d'accord.

R : Ouais.

Q : Bien.

R : C'est un problème qui m'a pas… que j'ai pas eu à traiter, mais il me semble… il me semble qu'ils laissaient une petite participation. Ben, dans la mesure où la sucrerie avait le réfectoire, bon, ils avaient toute la marchandise en gros, finalement… Enfin, c'était mieux qu'ils aient une participation.

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer