Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La vie et le travail d'un ouvrier polyvalent à la sucrerie d'Abbeville

Les origines géographiques des ouvriers

Q2 : En fait, les ouvriers étaient choisis par rapport à la région, la ville, ou ?

R2 : A l'usine, je n'ai jamais connu d'étranger à la région quand même. Enfin, la région, la petite région Cambron tout ça, oui. Mais en personnel, qu'on a eu des mutations, oui. Quand on a fermé les usines. On a eu Saint-Just, la sucrerie de Hondart, l'Abistade, plutôt. Abistade surtout, c'est le premier. On a fermé la sucrerie d'Abistade, et puis, les ouvriers qui ont voulu venir, ils sont venus sur Abbeville, il y en a qui sont venus dans les autres usines, on en a eu quelque uns.

R2 : Après ça, ça c'est après. Mais on a eu des usines, pour commencer, Abistade qui était près de Calais, et puis on a eu Saint-Just. Il en est venu une paire de Saint-Just, un contremaître, oui. On a eu Cermez aussi, Cermez, on a eu un contremaître directeur de l'usine, il y est encore, et puis on a eu après Oisemont, la distillerie, parce qu'on avait une distillerie à la même maison à Oisemont. La distillerie a fermé. Le personnel a été ramené sur Abbeville, celui qui a voulu venir. Il y en a qu'un qui n'a pas voulu venir. Enfin, il a peut-être regretté après, enfin, on les a tous repris. A embaucher des gens de l'extérieur, ben oui, celui qui m'a remplacé, moi, j'ai connu oui.

R1 : Oui, mais parce qu'il avait des diplômes.

R2 : Oui, parce qu'il en cherchait un. Il est devenu, maintenant, il n'est même plus à la régule, il est chef de fabrication. Mais, il avait des capacités là-dedans.

R1 : Il y avait aussi moins d'auto pour voyager à ce moment-là.

R2 : Ben oui. Vous ne savez pas, à la réunion de comité d'entreprise, puisque tu parles de ça, heu, on a demandé à Monsieur Legène des garages pour mettre tous les vélos. Savez-vous ce qu'il nous a répondu ? Ben, vous n'en avez pas pour longtemps. Le garage à vélos, il faudra mettre des voitures, ça va venir, l'année prochaine, dans deux ans, vous allez avoir des voitures. On ne saura pas où les
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer