Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La vie et le travail d'un ouvrier polyvalent à la sucrerie d'Abbeville

Le bruit et l'odeur de la sucrerie

Q2 : C'était pas gênant le bruit ou l'odeur dans la sucrerie ?

R2 : Comment ?

R1 : Le bruit et l'odeur ?

R2 : Ah, le bruit, euh, si. Surtout les premières années après la modernisation de la diffusion, tout était d'un seul tenant. Alors les bruits qui se produisaient dans le fond, par là, on l'entendait dans l'usine, on avait des machines bruyantes, c'étaient des machines à vapeur, on avait des pompes à air, des pompes de vide et puis, des machines à gaz, tout ces pompes là qui z'étaient dans l'intérieur de l'usine, au sous-sol, le bruit, ça c'était mauvais. Puis après, on a tout installé moderne, on savait même pas où c'étaient les machines, c'est l'ensemble qui fait du bruit maintenant, parce que c'est continu, c'est d'un seul morceau. Avant, tout ça c'était cloisonné, alors les bruits y z'étaient par-là, on les entendait pas de l'autre côté. tandis que toi tous ces bruits sont ensemble. On n'a pas été gênés par le bruit non, disons qu'on avait des écouteurs pour pas écouter, mais c'était le reste après zéro, le bruit, à la chaufferie, à la chaufferie, c'était assez bruyant. En principe, le gars, il avait des machins à mettre sur ses oreilles qu'y mettait pas, mais enfin. La chaufferie était assez bruyante parce que ça siffle. C'est strident, c'est pas, c'est la vapeur. Y a des détendeurs qui font siffler, ça c'est assez dur. Mais le reste après, elle est pu bruyant comme avant, non. En plus, ça a été avec les nouvelles machines qui sont, vous voyez, y sont carénées, c'est fermé. Y a un carénage sur toutes les machines, avant, c'était à l'air libre. Alors tout ce qui tournait, on l'entendait. Au laveur, encore un peu de bruit, les betteraves.

R1 : Oui, les betteraves qui tournent, automatiquement, ça fait du bruit.

R2 : Un peu de bruit. Qui se lave. Pour être lavé. C'est à découvert. Tandis que ce qui est sucre, par là, c'est calme.

R1 : Là-bas, au machin du sucre, on entend rien du tout. Si, on voit, vous allez voir le sucre avec une petite fenêtre comme ça, qu'on voit le sucre qui cuit, qui…

R2 : Donc, c'est tout ce que tu vois. Remarque, dans un sens, c'est aussi bien, parce qu'y n'ont pas de nettoyage, tandis qu'avant y avait tout plein de sucre à terre, y fallait laver après. Bo

R1 : Après la campagne.

R2 : Oui, parce que, qu'est ce qu'y vont faire, je n'en sais rien. Parce que pour l'instant, y sont en coopérative, maintenant depuis deux ans. La folie. Y sont revenus au régime agricole.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer