Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La vie et le travail d'un ouvrier polyvalent à la sucrerie d'Abbeville

Les accidents de travail à la sucrerie

R2 : Enfin, c'est la maladie que j'ai eue, pis, trois côtes que j'ai cassées à mon travail.

R1 : Oui, ça c'est pas grave.

Q1 : En faisant quoi ?

R2 : En tombant sur une balustrade, en dépannage.

Q1 : Ah oui.

R2 : Ben enfin, c'est pas grave.

R1 : Accident de travail.

R2 : Oui, seulement, on ne peut pas respirer.

R1 : Ça fait mal quoi !

R2 : Ça fait mal oui. Autrement, des accidents de travail, j'en ai eu, pis j'ai continué à travailler. J'ai eu mes doigts écrasés, bon, tout ça, j'ai continué à travailler. Mon poste, j'ai pas besoin de mes mains. Faut qu'on surveille. A cette époque-là, c'était le centre. Surveiller les femmes qui travaillaient, parce que là, il y avait beaucoup de femmes aussi.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer