Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Un conducteur tracteur à la sucrerie de Francières de 1947 à 1969

La rémunération à la sucrerie

Q1 : Et sinon, les salaires étaient bons à la sucrerie ?

R1 : Oui, y z'étaient bons, c'était meilleur que dans les fermes. Les fermes y payaient pas si cher.

Q2 : Pis, vous aviez des avantages aussi, non, à travailler dans la sucrerie, y vous donnaient du sucre.

R1 Ouais. On avait un peu d'avantages.

Q1 : Comme quoi ?

R1 : Ben, souvent y nous donnaient…

R2 : Du sucre.

R1 : 20, 25 kilos de sucre, pour nous faire plaisir, qu'on, qu'on devait donner un coup de main à la sucrerie.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer