Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Un conducteur tracteur à la sucrerie de Francières de 1947 à 1969

Le recrutement des ouvriers

Q1 : Eh les ouvriers, c'étaient plutôt des hommes ou des femmes ?

R1 : Des hommes.

R2 : Eh oui, les betteraves.

R1 : Les femmes, les femmes, c'étaient les betteraves dans les, dans les champs, y z'arrachaient. A c't'époque ci quand y z'arrachaient, y z'avaient la glace sur les doigts. Y z'avaient des gelées un peu comme ça, ben, ça se voyait tout de suite.

Q1 : Et c'étaient plutôt des jeunes ou des personnes plus âgées.

R1 : Comment ?

Q1 : C'étaient plutôt des jeunes ou des personnes plus âgées qui étaient dans l'usine.

R1 : Ben, les hommes, les hommes y charriaient les betteraves. Pis l'soir, y fallait qui, s'y n'en reste y fallait, ( ? ? ?) lendemain y gèle. Ben, pis après, ben, quand c'était fini, semait les blés. Après c'était traiter les blés pour pas qu'y z'attrapent le charbon. Alors, y avait toujours du travail.

Q1 : Oui, ben, oui.

R1 : Y avait jamais personne qui rouspétait. Alors, y vous pouvez faire la semaine anglaise qu'on disait, quoi, là, l'samedi après-midi on se reposait. Y en a, y z'allaient travailler chez un autre cultivateur, y donnaient un coup de main. Ceux qui z'aimaient pas rester à la maison, celui qui était tout seul.

Q1 : Y en beaucoup de personnes qui cumulaient deux travails comme ça, euh, la sucrerie et pis les autres d'à côté.

R1 : Ben oui, ben j'vous dis, y en avait à Estrées Saint Denis là, à Gournay, à Neuvy.

Q1 : Et y avait pas de chômage, y avait pas trop de chômage ?

R1 : Y avait pas d'chômage hein.

Q1 : Non.

R2 : Pas comme maintenant.

Q1 : Non.

R1 : C'est pas comme maintenant, on, faire les 48 heures et pis que 38. Pas content, la porte, y disent. Alors, c'est là qu'y faut mettre un peu d'ordre là d'dans.

Q1 : Oui.

R1 : Y z'ont été cherché le machin, Villepin, là, y n'a jamais travaillé, n'a jamais rien fait et toujours dans les colonies, c'est pas qui c'est qui ( ? ? ?) qui va ramener là. Ben, vous savez faut compter dix ans ou onze ans pour que j'arrive à faire, à poster le travail comme y faut. Pendant ce temps là, ben, y a toujours des discussions, y a des grèves.

Q1 : Ouais, oui.

R1 : Qu'avant y en avait pas.

Q2 : C'était pas la même époque hein.

R2 : Ah non, c'est pas du tout.


nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer