Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

La fabrication du velours

La productivité des métiers à tisser chez Cosserat à Amiens. Les velours réalisés étaient ensuite "visités" afin d'y déceler d'éventuels défauts.

Q.2 : Et un rouleau, ça peut faire combien de mètres de velours, en fait ?

R.1 : Ça dépend ce que... d'abord le type de métier à tisser, ça dépend de la grosseur du fil de chaîne... mais, on comptait à l'époque, je crois que c'était... 800 mètres...

Q.2 : Huit cents mètres ?

R.1 : Huit cents mètres, oui. Mais, maintenant, c'est des rouleaux énormes qu'y... qu'il y a derrière le métier... Parce que ça dure plus longtemps comme ça. C'est spectaculaire à voir un tissage ! C'est...

Q.2 : Et huit cents mètres, ça se fait en combien de temps pour avoir une idée ?

R.1 : C'est toujours pareil... Ça dépend le type de velours... Vous avez ce passage de trame que nous appelions tout à l'heure trame, en fait c'est des duites. Si il y a 85 duites au centimètre, et que votre métier bat, pour faire un compte rond, à 170 coups minute, ben, vous ferez que deux centimètres à la minute... Ça dépend... et la grosseur de la trame donc le nombre de duites de trames que vous allez insérer et en fonction de ça, plus avez de duites, plus vot' fois cent mètre va être longue à se terminer. Par exemple, nous faisions ce que... de la palatine, c'est-à-dire du velours uni, la grande diffusion de Cosserat, à l'époque : 85 duites au centimètre. Les métiers battaient à 153 coups minute donc vous pouvez voir un peu la production telle qu'elle pouvait être... sur ce type de tissu. Ça dépend ce que vous tissez... Ça dépend le type de métier à tisser... dans les métiers modernes, je crois que c'est 400 coups minute en 3 mètres de large. Alors que nous, nous étions à métier à navettes pour faire du 150/153 coups minute...

Q.1 : Et en largeur, vous étiez à combien ?

R.1 : Je vous dis... Pour tisser du 150 cm, en 1,50 mètre de large, les métiers battaient à 153 coups minute...

Q.1 : Hum, hum !

R.1 : En 75 ou 90 de large, les métiers battaient à près de 200 coups minute.

Q.1 : Vous ne retiriez jamais, en fait, au niveau de... quand le tissu est fait, quand le tissu est tissé, vous dites qu'on peut faire 300 mètres... Et 300 mètres, ça devait faire... ça devait faire beaucoup quand même !

R.1 : Non, non... non, non ! C'était seulement par 100 mètres. Le rouleau derrière avait la possibilité de mettre 800 mètres ou 900 mètres mais en fait, quand nous avions tissé 100 mètres... à la préparation de ce rouleau, il se faisait une marque, automatiquement, avec euh... de... de l'encre qui marquait à peu près 105 mètres. Parce qu'au fur et à mesure que ça se tisse, le fait que vous avez vos fils de chaînes qui ondulent légèrement, ça rétrécit votre longueur... Donc, je crois que c'était même 110 mètres, pour pouvoir arriver à 100, 102, 103 mètres... 105 mètres !

Q.1 : Hum ! hum !

R.1 : Et quand l'ouvrière avait sa marque qui arrivait, qu'elle se tissait, quand elle arrivait de l'autre côté, qu'elle le voyait qui arrivait de l'autre côté... D'abord, en général, entre le moment où ça commençait à se tisser, cette marque, et au moment où on pouvait descendre la pièce, il fallait compter une heure... Donc, elle le savait qu'elle avait marqué, qu'elle avait sa pièce... la marque était passée à telle heure, donc elle savait à peu de choses près, quand sa pièce était finie... Donc, le gars, elle voyait la marque qui arrivait là... Il y avait un... un manoeuvre qui venait descendre la pièce... et on l'embarquait pour la visiter...

Q.1 : Elle coupait les fils ?

R.1 : Non, on coupait la longueur... Parce que, pour arriver à cette marque... là... C'était.../// Elle coupait carrément... le tissu...

Q.1 : Elle coupait tout ça, par en bas ?

R.1 : Non, non, non...

Q.1 : Par en bas ?

R.1 : Oui, oui

Q.2 : Une fois que ça ///

Q.1 : Il n'y avait pas de discontinuité dans le tissu ?

R.1 : Voilà... Non, non, non, non... Non, c'était une fois qu'on avait déjà tissé... Que la marque était passée de deux mètres, qu'on descendait la pièce... deux mètres... ou un mètre... ça dépendait l'article... mais en général, un mètre cinquante... disons...

Q.1 : Hum, hum

R.1 : Quand la marque avait été tissée, un mètre cinquante après, on pouvait descendre... la pièce... et là, on emmenait la pièce en visite donc. Il y avait des ouvrières qui visitent - ça se fait, toujours, il ne faut pas croire - qui visitent la pièce, qui contrôlent si l'aspect est bon, s'il n'y a pas quelque chose qui a pu échapper au technicien ou à l'ouvrière... Et là, si il y a quelque chose, vraiment, qui sort de l'ordinaire, qui est anormal, elle prévient l'agent de maîtrise qu'il aille voir... sur le métier... de façon à ce qu'il remédie le plus vite possible et d'ailleurs... vous verrez dans la cassette que je vous ai montrée... que je vous ai donnée, j'ai une de mes copines... parce que... je les connais tous... Elle travaille d'ailleurs toujours avec nous... Elle en parle... Elle dit quelquefois, il y avait des petits conflits...

Q.1 : Hum, hum

R.1 : Parce que quelquefois, c'était agaçant, quoi ! Hein ! L'ouvrière le voyait... la bêti... la visiteuse le voyait, le défaut mais sur le métier, c'était pas évident alors elle lui disait qu'il y avait un défaut pis lui ne la croyait pas... Et bon, ça s'arrangeait toujours bien ! c'est pas...///

Q.2 : Mais les visites, elles visitent les 100... les 100 mètres ?

R.1 : Alors, ça passe devant une vitre dépolie et ça se voit très bien... les défauts qui pourront... apparaître...

Q.1 : C'est quoi une vitre dépolie ?

R.1 : Oh, ben, c'est... c'est... c'est un verre un peu comme ça, voyez... c'est pas transparent... donc les tubes au néon qui sont derrière, la pièce passant dessus, elle voit très bien s'il y a des gros fils, si... si ce rythme de tissage que nous parlions tout à l'heure, 1.3.5. - 2.4.6., 1.3.5. - 2.4.6. se formait bien. Elle le voit si le rythme a été cassé à un moment, ça se voit donc ça fait un défaut.

Q.2 : Et une pièce avec un défaut, ils en faisaient quoi alors ?

R.1 : Vous avez des défauts qui, une fois la pièce de velours finie, ça ne se verra pas ! Y a certains défauts comme ça !... Malheureusement, si c'est vraiment un gros fil mal placé, par exemple, dans l'entrecôte, ça se... ça va pas... Si au lieu d'avoir des fils qui sont rentrés dans les lames, soient rentrés, par exemple, 1.2.3.4.5.6... 1.2.3.4.5.6... Pour une raison ou pour une autre, les deux fils ont été inversés... Ça marque... Ça se voit... Donc quelquefois, quand la pièce est terminée, ça n'apparaît pas... comme quelquefois, ça apparaît... Donc la pièce va être tarée... Elle va être déclassée... Elle sera vendue mais à un prix, malheureusement, moindre...

Q.1 : Il y avait combien de classement de velours, comme ça, en qualité ?

R.1 : De sorte de velours ?

Q.1 : De sorte de velours en qualité ? 20 ?

R.1 : Ça varie à l'infini. D'abord ça dépend... les grosseurs de côte... ça... c'est... En plus, vous avez différentes matières... Surtout maintenant, plus ça va, plus vous avez de nouvelles matières... A l'époque... ou c'était du coton pour les velours ou alors, pour de la toile ou autre, il y avait du coton-lin, un mélange ! C'était seulement cerné, à ça !
Tandis que maintenant vous avez du coton polyester, vous avez du coton élasthanne, c'est-à-dire pour faire des pantalons extensibles, vous avez des viscoses, des polyamides, vous avez toutes sortes de choses... On mélange les matières entre elles, de façon à ce que ça soit le plus agréable au porter, le plus résistant possible... C'est des mélanges modernes qui se font... tandis qu'à l'époque, le velours était exclusivement coton.

Q.2 : Mais, euh... on change donc les matières, mais c'est le même métier pour tisser ?

R.1 : Oh ! oui, en effet... Mais il y aura peut-être des problèmes par la suite pour teindre parce que on teint pas le coton polyester comme du pur coton ou comme du coton élasthanne... du coton avec de l'extensible dedans... Donc, ça, ça... c'est d'autres problèmes qui se gèrent à l'intérieur de l'entreprise, à la fois à la coupe et à la fois en teinture.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer