Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Un ouvrier turbineur à la sucrerie de Montcornet

Le transport du sucre

Q : Et vous surveillez ça comment le magasin à la fin ?

R : Eh ben, l'magasin à sucre, ça marchait, tout est automatique aussi hein. Alors, la nuit, en dernier, y avait pus qu'un seul gars qu'était responsable là. Bon, ben, de temps en temps y venait voir un trubineur et pis moi, de temps en temps j'allais faire un tour au magasin tout ça. Tandis qu'avant y avait du monde, la nuit, au magasin, mais après y avait presque plus de monde hein, y avait pu, y faisait des wagons, y faisaient tout ça hein.

Q : Des wagons ?

R : Des wagons, c'est-à-dire que les wagons, le train qui passe y faisait des wagons pour expédier tout ça, ça allait en Allemagne, ça allait un peu partout quoi.

Q : Ah oui, vous…

R : Ah oui, pis en ce temps là c'étaient des 100 kilos, les gars y portaient les 100 kilos hein.

Q : Des sacs de 100 kilos ?

R : Des 100 kilos, c'était dur hein.

Q : C'était Monsieur Sevrain.

R : Oui.

Q : Ouais.

R : Vous le connaissez ?

Q : Monsieur Deharbe.

R : Oui avant.

Q : On connaît.

R : Ah oui, attention. Attention ça c'étaient des. Eh, son père y a travaillé là dedans, je l'ai connu, je les ai connus tous moi.

Q : Ouais.

R : Mais alors attention, c'étaient des gars y vous portaient un sac comme si vous portiez 25 kilos. Ah là, là, y vous auraient tuer un homme comme un rien. Ah oui.

Q : Et eux y z'ont eu leur père qui bossait là bas et vous aussi vous avez eu vot'père qui travaillait là-bas ?

R : Moi, mon père travaillait aussi, il était, travaillait aux presses et pis en intercampagne, y conduisait un cheval, y charriait tous les déchets, il était comme ça quoi. Oui, mon père y travaillait…

Q : Oui, c'était encore au cheval alors ?

R : Ah oui, oui, oui, oui, ben oui.

Q : Vous, quand vous avez commencé, c'était pus au cheval, c'était déjà…

R : Ah non, non, non, c'était fini, hein, c'étaient les, les comment les ptites camionnettes, tout ça, ouais, ouais. Mais y avait un garage, y avait tout, hein à la sucrerie.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer