Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Une ouvrière d'emballage à la sucrerie de Vauciennes

Les activités et sorties du Comité d'entreprise

Q1 : Et y avait-il des soirées ou des sorties d'organisées ?

R : Oui, par le comité d'entreprise. Moi, j'y allais pas pour une bonne raison que mon mari faisait les week-ends donc je pouvais pas y aller. Mais, la seule chose que j'ai été, c'était au Parc d'Astérix parce que mon mari, ce jour-là travaillait pas et j'ai pu en profiter. Sinon, oui, y avait des sorties à Paris, ils ont fait… comment… y avait le Salon de l'Agriculture, y avait le salon je sais plus quoi… Arts ménagers. Après y avait… quelles sorties y avait ? Comment qu'on dit là le truc… le patinage ? on ice heu…

Q1 : Holiday on ice !

R : Voilà.

R : (conversation au téléphone avec sa fille) Ah, oui, y avait des sorties. Ils faisaient même des voyages. Ils ont été au voyage de… bon, on donnait une participation. Aux Iles Baléares, ils ont été en Grèce, je crois. Oui, y avait des sorties organisées par le comité d'entreprise. Mais donc, on payait beaucoup moins cher que si vous y alliez de vous-même. C'était intéressant. Ils prenaient le Car Lefort (???) et puis… ils avaient fait un forfait avec lui alors donc… mais tous les ans, y avait des sorties hein ! même dans la… enfin pas dans la semaine, mais dans les mois qui couraient hein ! A partir du mois d'avril, mai, y avait des sorties. Moi, j'ai jamais pu participer, j'vous dis parce que mon mari faisait les week-ends.

Dès fois, ils partaient deux, trois jours, même huit jours ils partaient. Ils allaient en voyage pour mettons… ben, j'vous parle en francs hein ! pour mettons mille francs, pour mille francs quoi ! à l'époque hein j'vous parle. Maintenant, ça serait peut-être un peu plus cher. Mais à l'époque, pour mille francs, vous vous en sortiez, oui, mille francs, mille cinq cents balles quoi ! Y en a qui en ont profité. Ils ont eu raison de toute façon. Comme j'ai dit à mon mari, on n'en pas profité assez mais enfin bon. C'était un choix qu'on a fait.

Q2 : Mais, sinon pour les enfants aussi, ils faisaient des choses ?

R : Ben, ils avaient l'arbre de Noël. Ils avaient l'arbre de Noël. Tous les ans, ils avaient leurs jeux, leurs jouets. On choisissait sur un catalogue. On prenait ce qu'ils voulaient et après y avait un spectacle. Celui qui voulait y aller, il allait au spectacle. Donc, je les ai emmenés deux, trois fois parce que bon, c'était un dimanche, j'allais avec les enfants. Même sur la fin, j'allais avec mes petits-enfants parce que mes grands, ils étaient grands alors j'allais avec mes petits-enfants parce que vous aviez le droit, comme c'était gratuit, vous… j'en ai fait profiter jusqu'en 99 puisque après ça a été fermé. Le premier, il en a profité trois ans parce que après ça a fermé et le dernier il en a pas profité parce qu'il était trop petit. Je l'emmenais pas parce qu'il restait pas en place alors. Il avait un an ou deux. Ah, il restait pas nulle part lui. Tandis que le premier si, mais le deuxième… Le deuxième, le plus petit, lui, il ne reste pas nulle part. Maintenant, si, il est un peu plus vieux alors mais au début, lui, il restait une heure sur une chaise, il fallait que je cours tout partout alors c'était pas intéressant.



nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer