Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Un ouvrier malaxeur et cuiseur dans une sucrerie de l'Aisne

Les maladies mortelles liées au travail

Q : Et au niveau de votre famille, ça s'organisait comment alors, vous aviez des enfants en ce temps-là ?

R : Ben moi, au point de vue de ma famille, bon, c'est vrai que quand j'ai attaqué, quand j'ai été embauché, si vous voulez, à la sucrerie, j'avais un frère qui y travaillait à l'usine.

Q : Oui.

R : Bon lui, il avait pas un emploi vraiment comme ça, parce qu'y faisait en intercampagne, y faisait principalement beaucoup de balayages, y a des fois, y donnait un coup de main à des mécanos comme ça, il était bien, un truc comme ça, mais, sa fonction, c'était de s'occuper de ses waters, de tout ça comme ça. Et puis donc, y a des fois, y fallait aussi gratter des cuves hautes comme ça, là, on savait aller le chercher, un truc comme ça, parce que là maintenant, le boulot qu'y faisait avant, y serait pas vieux, y serait encore là. Moi, je vais en avoir 65 le mois prochain, mais lui, il était trois ans plus vieux que moi, il n'aurait 68, il vivrait encore hein. Mais, avoir fait, parce qu'avant, maintenant ça serait interdit, avant, on était, on grattait des cuves hautes comme ça avec bien sûr des grattoirs spéciaux ou…

Q : Sans protection ?

R : Et puis donc, on mettait des cuves hautes comme ça, mais bien souvent, maintenant, on les met, c'est même plus un genre de targol, enfin, ça y ressemble, mais c'est plus et puis, on les fait, maintenant, qui fait plus frais, mais arrivé au mois de juillet, moi j'ai vu le frangin qui mettait encore des cuves en targol en plein mois d'août hautes comme ça alors que… Et puis, donc, à respirer, à inhaler, tout ça comme ça, ben, il a attrapé, mon frère, il était plein de santé comme ça, puis par la suite, son état s'est dégradé parce que, à respirer tout ça, ben il a attrapé, comment que je vous dirais ça, de l'asthme de l'asthme et puis un jour, il se soignait, il était drogué de prendre des médicaments comme ça et puis un jour, il a été aux waters comme ça et puis je sais pas, il a eu une poussée comme ça, toujours est-il qu'on l'a retrouvé étalé dans les waters, y en a un qui l'a vu, comme ça, et puis ce jour-là, il y avait l'infirmière la médecine du travail qui était là. Alors, tout de suite, ils l'ont emmené à Saint-Quentin, ben il y est resté un après-midi, ben il est mort en fin de soirée.

Q : A cause de ça ?

R : Et là, maintenant, c'est interdit.

Q : C'est interdit de refaire ça ? Ben y procède comment alors maintenant ?

R : Oh ben y z'ont des produits moins nocifs et puis, y z'ont plus le droit de faire ça en plein en plein été, y font ça là maintenant quand y fait plus froid quoi.

Q : Ouais, d'accord. Pour éviter de respirer toutes les vapeurs.

R : Mais avant, bon y avait des masques, des trucs comme ça, mais c'est vrai que, ça, c'est comme moi, ça m'est déjà arrivé aussi en tant que chaudronnier, bon ben, y fallait aller dans une cuve pour les souder, tout ça, ben, y a des fois, on grillait 5, 6 cigarettes, 5, 6 baguettes, je veux dire, et puis on était obligé de sortir parce que…

Q : Vous étiez, vous suffoquiez ?

R : Parce qu'y avait pas d'aération, on n'allait pas faire un trou dans une machine comme ça, alors, vous savez, y fallait attendre… Bon, malgré tout, j'ai pas trop, vis-à-vis du frangin, parce que lui, il était bien servi. Ah oui, en ce temps-là, je me rappellerais toujours le, qu'il est, ben lui, malgré tout, il vit toujours, il a plus de 70 ans, mais un coup, je lui ai même dit, il était dans un commerce, un truc comme ça, je lui ai dit, vous savez, à la sucrerie, on ne vit pas vieux hein. Oh, qu'est-ce que j'avais pas dit là. Ouais, et puis, en ce temps-là, ce gars-là, ce contremaître-là, y m'a même dit, bon, ben marchez, si y revient, on va lui trouver une bonne place. Ouais, ils lui ont trouvé la bonne place, cimetière.

Q : Ça donne à réfléchir ouais.

R : Et oui.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer