Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Le travail d'un ouvrier à la sucrerie de Vauciennes de 1969 à 1999

Les origines géographiques des ouvriers

Q2 : Mais sinon en fait, les gens qui travaillaient à la sucrerie, c'était pratiquement que des gens des environs en fait ?

R : Oui, oui. Des gens de Vauciennes, évidemment, en majorité et puis des quelques villages avoisinants, Vaumoise, Ivors, Boursonne. Bon après, on a eu quelques gens un peu plus loin, Crépy-en-Valois, Villers-Cotterêts. Après encore un peu plus loin, Soissons, un peu plus sur Nanteuil. Vous savez, les moyens de locomotion après sont devenus un peu plus importants, donc on pouvait avoir des gens qui… Mais, à l'origine, moi, quand je suis entré à Vauciennes en 1969, c'était majoritairement des gens de, évidemment de Vauciennes et de Vaumoise, Vauciennes, Vaumoise. On peut dire un petit peu de Vez, enfin bon c'est très proche. Souvent, les gens venaient travailler en vélo ou en mobylette, pour beaucoup à pied parce qu'y z'étaient à 200 mètres de leur résidence ou même moins parce que certains logeaient dans la cour de l'entreprise. Y avait des logements de fonction dans la cour de l'entreprise, donc certains étaient sur leur lieu de travail, dormaient sur leur lieu de travail parce que leur maison de fonction était sur leur lieu de travail. Mais bon après, évidemment, y a eu un renouvellement des générations, des gens qui venaient, mais enfin, pas majoritairement quand même, la majorité du personnel a toujours été de Vauciennes et de Vaumoise.

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer