Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Un ouvrier breton à la sucrerie de Vauciennes

La formation professionnelle des ouvriers

Q1 : Mais sinon, en fait, au niveau, euh… enfin, quand vous êtes rentré dans l'usine avec les autres ouvriers ça s'passait bien, enfin, surtout vos supérieurs, en fait, ça s'passait bien avec eux, parce qu'au début, vous ne saviez pas trop ce qu'il fallait faire ?

R1 : Pas trop dur, non, mais enfin, y'avait les moyens de discuter quand même.

Q1 : Oui.

R1 : Parce que c'est nos intérêts de pouvoir quand même communiquer, sinon, euh… y'a pu d'ambiance hein. Si on ne peut pas communiquer, y'a pu d'ambiance. Quand on a une responsabilité quelque part, il faut bien communiquer, sinon ( ? ? ?). c'est ça le problème de la communication, parce que si on vous donne une responsabilité quelque part, vous allez demander toujours au supérieur qu'est-ce qui faut faire, vous n'allez pas décider vous-même, hein !

Q2 : Et, lorsque vous êtes arrivé à l'usine, vous avez été formé ?

R1 : Ah oui.

Q2 : Par quelqu'un de l'usine aussi ou ça s'est passé… ?

R1 : Eh ben, je veux dire la formation se fait sur place avec son travail, on est formé de l'un à l'autre, hein. Donc moi j'ai appris, par exemple, à faire du sucre liquide, eh ben, j'ai appris avec un ancien à faire du sucre liquide. Une fois que je connais, bien sûr on me laisse travailler tout seul. Mais, le résultat est toujours contrôlé par quelqu'un d'autre après hein, parce qu'on ne peut pas faire n'importe quoi, hein ! Si vous envoyez du sirop, par exemple, du sucre liquide qui fait 67 ( ? ? ?) et que vous envoyez 68 ou 64, ça ne correspond plus à la réalité. Alors, il faut bien que ce soit toujours juste, hein. Pour la filtration du sucre liquide, c'est exactement la même chose. Faut dire, j'ai filtré le sirop, oui mais s'il n'est pas clair, c'est pas normal, y'a quelque chose qui ne va pas, hein ! Le travail, il faut qu'il soit fait. Et, dans tout les usines, c'est la même chose.

Q2 : Et, à la fin de votre carrière, vous avez formé aussi des… ?

R1 : Eh ben oui, à la fin de carrière, surtout des ( ? ? ?) et surtout les autres, parce que moi j'étais assis sur un siège devant un écran et pis je formais les autres oui, parce qu'il y'avait du travail déjà à la fin. Maintenant c'est tout par ordinateur et tout ça, donc y'a pu de travail compliqué. Une vanne qui va s'ouvrir à 100 m, par exemple, on appuie sur un bouton, elle s'ouvre.

Q2 : Ah oui !

R1 : Bah oui ! C'est plus compliqué du tout, faut surveiller l'écran c'est tout, y a juste ça à faire. Et surtout apprendre aux autres à ne pas faire des conneries non plus, parce qu'on est quand même responsable ( ? ? ?). Comme y'en a eu même un qui s'est blessé à l'usine, parce qu'il avait fait une fausse manœuvre sur une vanne et pis la vanne a explosé et pis il s'est estropié quoi. Ça, ce sont des erreurs de manœuvre, hein, c'est ça surtout.

nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer