Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

L'organisation et la vie quotidienne au Familistère

Les gens extérieurs au familistère de Guise qui travaillent au familistère

R1- Les balcons étaient là, c'était balayé tous les jours, et lavés une fois par semaine, par des dames du personnel

Q1- Et ces dames là, c'étaient des dames qui habitaient au Familistère, qui étaient ?

R2- Pas spécialement.

R1- Pas forcément.

R1- Pas forcément, elles étaient salariées quoi de

Q1- D'accord

R1- Oui oui.

Q1- Ca pouvaient être des femmes qui venaient de Guise ?

R2- Oui oui oui oui

R1- Non. Vous seriez venues vous faire embaucher bon ben

R2- En général, c'étaient même pas des personnes du familistère parce que...

R1- Non

R2- ... Parce que les femmes du familistère ///

R1- Elles faisaient pas

Q1- Elles travaillaient pas

R2- /// C'étaient pas des femmes de service, comme ça, c'étaient pas des femmes de ménage

R1- Y'avait des femmes du familistère qui faisaient des travaux pénibles, à l'usine, quand même

R2- Oui, mais elles auraient pas la femme de service de ménage, c'est pas vrai

R1- Non, ça n'leur aurait pas plu quoi, peut-être de

Q- Et les gens qui travaillaient à l'économat, c'étaient donc pas non plus forcément des gens du familistère

R2- Ah si

Q- Là oui

R2- Ah oui.

R1- Qui travaillaient à l'économat ?

R2- Ah ben oui !

R1- Non pas tous. Le boulanger n'était pas du familistère

R2- Non, mais les dames

R1- Ah les dames ?

R2- Les employés dames étaient du familistère

R1- Ben pas tous, pas toutes. Alice qui restait chemin des oies, ...

R2- Elle était fille du familistère

R1- Elle était fille du familistère mais elle n'était plus du familistère.

R2- Ben oui mais enfin

Q1- Par relations, c'était.

R1- Son mari y tenait la buvette tout ça non, y'en avait qui étaient pas, le boucher était familistère

Q- En fait, en vous posant la question autrement, est-ce que c'était facile d'habiter en ville et de demander pour travailler à l'économat

R2- Ah non, c'était pas facile du tout

R1- Non, en principe...

R2- Ah non ah non

R1- Les emplois étaient plutôt réservés

R2- D'abord on l'aurait pas demandé parce qu'on savait très bien qu'on aurait été refusé

R1- Oui, c'était pas, non. Non, y'avait suffisamment de demandes par des habitants du familistère pour occuper les postes hein, c'était, y'avait pas tellement d'emplois économat

R2- Non

R1- Pas tellement, bon, y'avait quatre ou cinq à l'épicerie,

R2- Et puis des employés de bureau

R1- Des employés d'bureau à l'économat oui, des comptables, oui, trois ou quatre

R2- Oui, mais on n'aurait pas pris quelqu'un d'la ville, c'est pas vrai

R1- Non

Q1- Et c'était important pour une femme du familistère de travailler dans le système

R2- Ah oui

Q1- A l'économat ?

R2- Oui oui oui, très important

Q1- Au lavoir, tout ça

R2- Ca donnait un rang social appréciable.

R1- Oui hof pftt

R2- Tu veux pas l'admettre !

R1- Pas tellement, t'étais employée comme serveuse, quelque part ou dans l'épicerie, je vois pas ce que ça aurait de particulèrement

Q1- C'était peut-être important de travailler pour l'ensemble en fait des ouvriers, et .. Je sais pas
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer