Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

L'organisation et la vie quotidienne au Familistère

Fonderie Godin à Guise : Les femmes interrompaient leur travail pour allaiter leurs bébés

R2- Moi, c'que j'ai admiré surtout, par exemple, les dames qui travaillaient, qui nourrissaient leurs bébés, avaient le droit d'sortir pour nourrir...

R1- Oui.

R2-...pour allaiter.

R1- Oui, elles pouvaient abandonner leur travail à un moment pour donner, donner le...

Q1- D'accord

R2- Avouez quand même que c'était à l'époque quelque chose de...

Q1- Les dames qui travaillaient à l'usine ///

R1- Qui travaillaient à l'usine oui.

R2- Qui travaillaient.

Q1- /// pouvaient sortir allaiter l'bébé ///

R1- Oui.

R2- Allaiter

Q1- /// et repartir au travail..

R2- Oui oui, pouvaient venir dans la salle pour allaiter le bébé et repartir...

Q2- C'est-à-dire le bébé était dans le pouponnat

R2- Voilà.

Q2- Donc on se rendait...

R1- Le pouponnat, y' avait quelqu'un qui s'en occupait. Moi, ma grand mère s'en est occupée un moment du pouponnat et elle a été employée un moment au pouponnat avant la guerre de 14. C'est pas nouveau. Et y'avait des, beaucoup de berceaux quoi, pis elle s'occupait des enfants.
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer