Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Les progrès sociaux de 1936

Le travail des femmes dans la bonneterie (moins payées que les hommes) . En général, elles cessaient leur activité une fois mariées.

Q- Et... autre chose, toujours au, au niveau du travail euh... quelle était la place à C euh... notamment dans, dans les trois, dans les entreprises et dans le textile, de, du travail euh... de la femme et...///

R- Ah il y a beaucoup de femmes qui étaient employées hein ! pas les femmes avec les enfants hein ! je vous dis tout de suite parce que c'était pas possible. C'était pas possible qu'une femme avec des enfants travaille... parce que... je vais pas rentrer dans votre vie familiale hein, mais... la femme il fallait qu'elle se lève au moins une heure avant le bonhomme hein ! parce qu'il fallait qu'elle allume le poêle... hein !... faire le café... alors un poêle vous savez il faut l'entretenir, surtout que c'était pas des poêles modernes hein ! les... poêles flamand euh... bon, alors, c'était la lessive... savez, une femme qu'avait... trois enfants... trois... le baquet il était long de la semaine dans la, dans la maison hein, a rien à faire, parce que... enfin... faire bouillir c'est bien, mais fallait faire à manger aussi. Alors euh... bon euh... ça commençait à bouillir, vite il faut que je fasse à manger, il fallait recommencer, alors voyez c'est, ça d'mandait un temps, c'était de l'esclavage, les femmes c'étaient des esclaves. Là... toujours on en parle avec ma femme, j'y dis... des véritables esclaves, une femme qu'avait trois enfants, c'était pas possible qu'elle travaille. Et je vous dis, elle, elle s'levait... au moins une heure avant...le bonhomme.

Q- C'était pas possible mais est-ce qu'il en avait qui travaillaient quand même ?

R- il y en a qui travaillaient, bien sûr, mais enfin... moi comme par exemple un moment, j'avais une sœur qui est décédée y a pas tellement longtemps à Amiens là, euh... on n'était qu'à deux... hein euh... il fallait bien qu'elle travaille, elle était toute seule hein ! hein ! voilà. Alors euh... réveil euh... elle commençait à 7 heures le matin... réveil à 7 heures moins dix... elle apportait le déjeuner, attention hein ! j'aurais bien voulu manger du café au lait enfin ça c'est autre chose... déjeuner, lever. Bon, aller à l'école à 9 heures, voyez, à 7 heures du matin... eh !

Q2- C'était quoi donc le déjeuner ?

R- Du café noir et pis du pain émietté dedans, trempé dedans, voilà. Pas de beurre hein, oh non, avec un, un sucre, pas de... une cuillère euh... de sucre en, en poudre hein ! parce que elle trouvait que le sucre en morceaux on en consommait de trop.

Q- Mais en revenant donc aux... femmes euh... dans, dans, dans les entreprises, euh... c'étaient donc euh beaucoup de... de jeunes filles qui n'avaient pas...///

R- Ah oui, oui. Il y avait des femmes, mais beaucoup de jeunes filles hein, ah ouais, ouais, oui, oui, oui, oh oui exactement oh oui. Parce que... vous savez... euh... nos parents étaient d'une même génération aussi, faut dire ce qui est hein ! euh... moi je me souviens quand j'ai eu mon certificat d'études euh... le directeur de l'école y dit à ma maman " il faudrait continuer, il a des possibilités... dans deux ans il a son brevet ". " Jamais eu de notaire chez nous, au boulot ". Alors en général c'était ça, voyez, c'est le... on pouvait pas... on pouvait pas continuer l'école jusqu'à 15 ans, non, c'était même 14-15 ans ah non, au boulot. Voyez, c'est ça, alors beaucoup de jeunes filles euh... bon, bonnetrie c'est... c'est pas des spécialités... formidables hein, mais enfin euh... beaucoup de femmes travaillaient... en bonneterie et... d'ailleurs euh... il y avait... j'oserais dire une grosse majorité de femmes qui travaillaient en bonneterie hein ! de jeunes femmes quoi. Bien sûr il y avait des femmes mariées aussi mais... où ils avaient leurs parents qui soignaient leurs gosses ou... voyez vous, mais enfin... c'était pas... terrible.

Q- Et d'un, et d'un point de vue euh... d'un point de vue euh... salaire, la comparaison entre les hommes et les femmes ?

R- Ah il y avait une... il y avait une différence hein, il y avait une différence hein, c'est, il y a pas d'histoires. Si le mari gagnait... mettons... savez... c'était difficile pour moi parce que j'ai pas travaillé ici euh... le mari avait... 4 francs de l'heure euh... la bonne femme elle travaillait à 3 francs ou 2,50.

Q- Oh oui euh... pis le même euh...

R- Ah non, pas la même, oh pis même ça aurait été la même euh... le même travail c'était pareil hein ! ah ouais, ça c'est... pas d'histoire hein !

Q- Beh, justement là même si ç'avait été pour le même travail, il y aurait eu quand même la différence entre salaire entre homme et femme ?

R- Oui il y avait le salaire.

Q- Ju, justement comment ça s'est passé alors euh... quand il y a eu... notamment dans ces années 30 encore là euh... la montée du chômage ? est-ce qu'on a gardé en priorité les femmes, est-ce qu'on a gardé en priorité les hommes, est-ce qu'il y a eu euh... beh un peu une concurrence, est-ce qu'il y a eu un peu///

R- Ah ouais, ouais, oh beh///

Q- Comment ça s'passait à///

R- on n'avait pas besoin du bonhomme, on mettait une, là on n'avait pas besoin de la bonne femme, on ne cherchait pas à comprendre hein. Voyez ils ne cherchaient pas à comprendre hein, ils avaient, c'était comme ça. Alors on savait que... ce gars il aurait peut-être trouvé du, ailleurs du travail, où alors il aurait été travailler dans une ferme quelconque voilà.

Q- Mais un patron gardait pas en priorité soit les hommes, soit les femmes, c'était... qui est-ce qui a souffert le plus du chômage dans les années 30 ?

R- Oh oui il gardait en priorité certainement, hein moi je vous dis, j'ai pas travaillé ici euh... euh... j'ai jamais connu le chômage euh... où je travaillais bien sûr. Et... mais je pense que quand même il tenait compte euh... maintenant euh... ///

Q- Il gardait en priorité... les hommes à votre avis ?

R- Quand, ah oui il gardait plutôt les hommes hein,
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer