Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Les tisseurs à domicile dans le Saint Quentinois

Le tissage à domicile était une activité variable selon les besoins

Q2- Vous avez travaillé pour la Filandière également ?

R1- Oui, oui, on a fait de l'ameublement

R2- Oui oui.

R1- On a commencé à faire de l'ameublement pour la Filandière.

Q1- Mais c'était vers quelle période ?

R1- Pour la Filandière ?

Q1- Oui.

R2- Pft en, l'année qu'Dominique est née, en 66, tu travaillais pour la Filandière, en 66.

Q2- En 66

R1- Parce que on n'était pas tenu si vous voulez, bon. Bon on était tenu moralement, hein, on n'allait pas quitter un patron pour en prendre un autre parce qu'il vous donnait dix centimes de plus à c' moment là ou n'importe. Bon, on discutait avec not'e patron on disait quand même, voyez, on m'a offert ça, mais bon hein, quand même vous pourriez faire un effort, si vous voulez mais on n'était pas tenu, on n'avait , celui qui avait deux machines, trois machines, travaillait pour celui qu'il voulait quoi

R2- Quelquefois y'avait des périodes par exemple ///

R1- Quelquefois y'avait des périodes où y'avait un peu moins de travail, quand même, bon ben tiens on va ///

R2- S'il en passait un qui l'en avait, on lui en prenait. Et pis bon, il passait deux, trois mois, quand il en avait plus, on en r'prenait ailleurs, en dernier. On avait beaucoup de patrons parce qu'il y avait plus beaucoup de travail.

Q2- Parce qu'il y'avait plus beaucoup de travail. Et vous parliez des petits chargeurs tout à l'heure c'est ça ?

R1 + R2- Mmm
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer