Accueil Le projet Les dossiers La base projets2003 réalisations contact
Mémoire Vivante de Picardie - La base
presentation consultation
retour à la liste

Les tisseurs à domicile dans le Saint Quentinois

Le métier à tisser était dans la pièce principale de la maison

R1- Donc y'avait quand même. Not'vie s'passait, la cuisine l'atelier, hein, la plupart des/// Parce que ///

R2- Les tisseurs c'était comme ça

Q2- Est-ce que le - parce qu'on a vu un peu des tableaux, des photos- mais le métier à tisser était dans la pièce principale de la maison, vous avez connu ça vous ?

R1- Ah oui, oui

Q2- Oui ?

R1- Ah oui oui. Ben c'est à dire, on achetait une maison, moi j'ai revenu du régiment, bon on a essayé d' trouver une maison, euh, et puis la plus grande pièce hein, ben on peut mettre deux machines, ça s'passait comme ça. Vous savez, euh, la salle à manger hein, ça n'existait pas hein d'not'temps hein. Ca existait sans exister, c'était pas.

R2- Du temps des parents ça existait pas.

R1- C'était pas le principal. Le principal, c'est d'avoir une grande pièce

Q1- D'avoir un salon
R1- avec de la lumière, si vous voulez, c'était ça. Et

R2- Bien éclairée pour pouvoir travailler

R1- Malheureusement bien souvent c'était la plus belle pièce

Q1- Ouais.

R1- Hein où on mettait les machines. Après bien sûr, quand on pouvait faire un atelier ou bien avoir une maison comme///. Moi j'ai déménagé pour venir justement ici parce qu'il y avait un grand atelier. Mais quand j'ai commencé à tisser en revenant du régiment, bon, on a pu mettre une machine, deux machines, et après, après j'ai fait un atelier moi-même entre deux, j'ai rallongé, j'ai fait, avec des parpaings, tout ça

R2- Pour en mettre un troisième
nouvelle recherche

votre sélection

ajouter à votre sélection

imprimer
DownloadPlayer